Congrès charismatique

22e congrès national du renouveau charismatique

La grande croisade de guérisons Le 22e congrès national du renouveau charismatique, du 1er au 3 avril, a drainé la grande foule à Tabarre. Des milliers de pèlerins, de dix diocèses du pays, se sont rassemblés pour raffermir leur lien dans un élan de manifestation de foi par la prière.

Publié le 2016-04-04 | lenouvelliste.com

Au lancement du 22e congrès national du renouveau charismatique ce vendredi 1er avril à Tabarre, l’atmosphère était à son comble. Des milliers de fidèles catholiques venant des quatre coins du pays ont dû affronter, sous un soleil de plomb, cette voie sinueuse et rocailleuse amenant au site. À l’horizon, un nuage épais poussiéreux s’abattant sur les usagers et les pèlerins devant s’accommoder à ce trajet délicat. Certains fidèles arborant des t-shirts à l’effigie de la vierge Marie, équipés de sacs, bâches, parasol vont élire domicile durant trois jours au centre de prière de l’Association des fidèles catholiques d’Haïti pour implorer Dieu dans un élan d’action de grâce et de quête de bénédictions. Guidée par le thème « Soyez miséricordieux comme votre Père céleste est miséricordieux », cette halte spirituelle consistait en des récitations du chapelet, enseignements bibliques, ministère de guérisons, témoignages, louanges entre autres, ponctuée par des manifestations spirituelles intenses. La participation croissante de pèlerins dans cet évènement traduit cette quête inlassable à la félicité au tournant de vicissitudes et de devenir ombrageux, rappelle Pierre Lévêque Lamy, membre du comité national du renouveau charismatique. Monseigneur Jean Alix Verrier, dans son homélie à l’eucharistie d’ouverture, appelle les diocésains à préparer leur cœur pour recevoir la faveur de Dieu. Dans un message perçant, l’évêque émérite des Cayes invite les fidèles à s’aimer inconditionnellement. «L’année miséricorde instituée par le pape François est une invitation à être guidée par la foi et l’espérance .Il faut que nos actions, insiste le prélat, s’inscrivent dans la droiture du cœur. » Le ministère des guérisons La 22e édition du congrès charismatique s’inscrit dans le contexte coutumier de rétablissement des âmes en proie à des souffrances et des calamités. Le samedi 2 avril, après des supplications intenses, une dame atteinte de cécité a pu retrouver la vue grâce à sa foi et aux miracles de Dieu. «Les guérisons, les miracles ne sont pas nouveaux. À la suite de son témoignage, elle a eu une chute, un repos dans l’esprit saint. Vingt minutes après, elle s’est relevée et a retrouvé sa tente sans guides », s’est félicité Pierre Lévêque Lamy. D’autres participants, touchés par l’envergure des animations, n’ont pas été en reste. Épris de l’ambiance spirituelle qui prévalait, ils pleuraient et gesticulaient en scandant constamment le nom de Jésus-Christ. « C’est ma quatrième participation à ce rassemblement, témoigne Rachelle, d’un air joyeux. Mes demandes sont toujours exaucées. Je paie de ma présence en guise d’action de grâce pour les bienfaits de Dieu », a-t-elle lâché. Une fin exaltante Dans son sermon à l’eucharistie de clôture, Quesnel Alphonse, évêque de Fort-Liberté, a accentué sur le message « c’est la miséricorde que je veux et non les sacrifices », appelant les conviés à cultiver le sens de pardon. «Lorsque vous traversez des ténèbres épaisses, lance l’autorité ecclésiale, vos actions doivent charger l’écho de cet enseignement sacré. Et que, a-t-il poursuivi, cet évènement spirituel soit placé à la lumière de la résurrection du Christ». La clôture de la 22e édition du congrès national charismatique à Tabarre s’est distinguée par l’élan ascendant d’accommodement avec les préceptes de la parole de Dieu. Les CD, les rosaires, les livrets tirés de cette croisade annuelle participent dans cette dynamique de prolonger et vulgariser l’œuvre infinie de Dieu. Chaque chrétien haïtien doit s’approprier cette vision, malgré les précarités économiques, pour pouvoir consolider l’œuvre divine, croit Monseigneur Quesnel Alphonse.


Réagir à cet article