Le Onze national condamné à l\'exploit

Football/Eliminatoires Gold Cup 2005

Publié le 2005-01-14 | Le Nouvelliste

Au moment de fouler la pelouse du stade Pedro Marrero de la Havane, dimanche 16 janvier, pour la rencontre-retour de la 3e phase des éliminatoires de la Gold Cup 2005 face à la sélection cubaine de football, l\'équipe nationale sénior n\'aura d\'autre choix que réaliser un exploit. En effet, après avoir concédé à domicile une défaite (0-1), le dimanche 9 janvier au stade Sylvio Cator, sans être pour autant bousculée par Cuba, Haïti, pour se qualifier, doit obligatoirement gagner à la Havane. Tout autre résultat (match nul ou défaite) est synonyme d\'adieu à la compétition. Après la déconvenue du match-aller durant lequel les attaquants haïtiens se sont montrés peu inspirés en ratant un nombre incalculable d\'occasions de but, Ils ne sont pas nombreux ceux qui croient encore en une qualification haïtienne. Certains estiment que si l\'équipe haïtienne ne pouvait pas battre Cuba devant son public à Port-au-Prince, ce n\'est pas à la Havane qu\'elle y parviendra. Par contre, l\'entraîneur Carlo Marcelin voit les choses autrement. En effet, voulant sans nul doute se montrer rassurant, l\'ancien capitaine du Onze national, à la fin des années 90 et au début de l\'an 2000, ne pense pas que tout est perdu et croit encore en une possible qualification haïtienne. Après le match Haïti-Cuba (0-1), Carlo Marcelin répète que « tous les espoirs sont permis car tout comme l\'équipe cubaine est venue prendre le dessus au stade national, la sélection haïtienne est en mesure de lui rendre la réciprocité ». Un match nul rassurant Si les plus pessimistes semblent avoir raison d\'avoir peu de confiance en une qualification haïtienne, l\'expérience a, par contre, démontré depuis quelque temps que les équipes haïtiennes sont moins timorées quand elles jouent à l\'extérieur. On peut prendre notamment en exemple la sélection nationale olympique qui, au cours de la 2e phase des éliminatoires des Jeux d\'Athènes 2004, s\'était inclinée face au Honduras (0-1) à domicile avant d\'aller tenir en échec l\'équipe hondurègne (2-2) à Tegucigalpa après avoir longtemps mené au score (2-1). Récemment encore, lors de la deuxième phase des qualifications à la prochaine Gold Cup, les poulains de Carlo Marcelin avaient connu toutes les peines pour battre St-Kitts and Nevis (1-0) à domicile, avant d\'aller s\'imposer facilement (2-0) face à cette même équipe en déplacement huit jours plus tard. En vue de préparer cette rencontre-retour, pour le moins cruciale, face à Cuba, le Onze national haïtien a joué, le mercredi 12 janvier écoulé à San José (Costa-Rica) au stade Ricardo Saprisa, un match amical face à l\'équipe costaricienne de football. Les deux (2) équipes se sont séparées sur le score nul de trois (3) buts partout. La formation costaricienne, qui comptait, à l\'occasion, dans ses rangs des joueurs de renom, connus du public haïtien, tels : Walter Centenio, Rolando Fonseca etc, menait au score par trois (3) buts à zéro. Les hommes de Carlo Marcelin ont pu, en dépit de tout, trouver les ressources nécessaires pour tout d\'abord réduire le score à deux (2) reprises avant de trouver l\'égalisation en fin de match. L\'attaquant de l\'Aigle Noir, Eliphène Cadet, qui était resté muet face à Cuba en ratant plusieurs occasions de but, s\'est mis à l\'évidence lors de cette partie en inscrivant deux (2) des trois (3) réalisations haïtiennes. Le troisième et dernier but a été marqué de la tête par l\'intermédiaire de Peter Germain. Nul ne fait aucun que ce match nul obtenu face au Costa-Rica, qui se prépare de nos jours en vue de la dernière phase des éliminatoires de la Coupe du monde Allemagne 2006, est rassurant pour les joueurs nationaux. Il peut notamment leur permettre d\'aborder le match de ce dimanche face à Cuba avec beaucoup de confiance. Le vainqueur de la double confrontation Cuba- Haïti disputera du 20 au 24 février prochain à la Barbade la dernière phase des qualifications de la prochaine Gold Cup en compagnie des deux (2) autres vainqueurs des deux (2) autres séries de la troisième phase et la Barbade, le pays hôte. La phase de cette compétition est prévue du 6 au 24 juillet prochain aux Etats-Unis d\'Amérique. Alors que l\'équipe haïtienne aborde sa rencontre-retour avec un handicap sérieux d\'un but, la Jamaïque et Trinidad and Tobago, de leur côté, peuvent-être sereins au moment de jouer leur match-retour ce week-end. L\'équipe jamaïcaine et celle de Trinidad and Tobago avaient, en effet, battu, lors des matches-aller le week-end précédent, respectivement Guyanne française (5-1) et St-Vincent et Grenadines (3-1). Edwoune Désulmé La formation probable de l\'équipe haïtienne contre Cuba à la Havane Beauzil Luidgi- Bruni Pierre-Richard, Désir Roosevelt, Gilles Frantz- Versailles Kénol- Peter Germain- Chéry Monès, Descollines Johnny, Romulus Turlien- Louvens Mésidor, Cadet Eliphène.
Edwoune Désulmé Auteur

Réagir à cet article