La Première église baptiste de Port-au-Prince a 180 ans

La Première église baptise de Port-au-Prince a célébré sa 180e année d’existence le dimanche 31 janvier 2016. Un culte d’action de grâce a été organisé à l’occasion au temple situé à la rue de la Réunion. L’occasion pour des leaders de l’assemblée et de la communauté protestante d’unir leurs voix avec celles des membres de l’église dans un concert de louange et d’action de grâce à Dieu.

Publié le 2016-02-01 | Le Nouvelliste

National -

Le sanctuaire de la rue de la Réunion est plein comme un œuf ce dimanche 31 janvier. Les fidèles bien endimanchés et les invités de marque se précipitent pour trouver une place avant le début du second culte. L’ambiance n’est pas comme d’habitude à l’intérieur du temple paré de rose. La première église baptiste de Port-au-Prince, la plus grande congrégation baptiste du pays et du monde francophone, s’apprête à célébrer sa 180e année d’existence. Les responsables de l’église, de la convention baptiste, mission à laquelle est affiliée la congrégation, des représentants d’églises sœurs, de missions et d’institutions évangéliques prennent place sur la chaire autour du collège pastoral dirigé par le révérend pasteur Josué Mathieu. « Une église bâtie sur le roc », c’est le thème choisi pour cette célébration solennelle faite de chants de louange, de psaumes et des cris d’alléluia, à l’image de la litanie d’action de grâce lue par le pasteur Wadestrant Jean Baptiste, doyen du séminaire de théologie évangélique de Port-au-Prince. À cela s’ajoute le concert de louange offert par les groupes chantants et chorale. Le sermon de circonstance a été prononcé par le révérend docteur Moïse Joël Dorsainvil. Dans ses propos, le prédicateur a exhorté l’église à poursuivre sa mission d’évangélisation à travers Port-au-Prince et tout le pays. À continuer à veiller, « car le nombre des années ne les met pas à l’abri des tentations du malin ». Le pasteur Dorsainvil a salué particulièrement la fraternité et la charité qui caractérisent l’assemblée de la rue de la Réunion qu’il appelle une communauté d’amour et de service. La belle histoire a débuté un matin de janvier 1836. Le pasteur, missionnaire afro-américain William Monroe et 12 autres frères et sœurs tiennent le premier culte dans la maison du pasteur Monroe. Depuis, la première église baptiste de Port-au-Prince n’a pas cessé de grandir en dépit des temps et des circonstances. Au cours de son histoire, l’église a été dirigée par une brochette de leaders qui ont marqué le milieu évangélique et la société haïtienne par leur compétence et dynamisme. De ce nombre, on retient le docteur Ruben Marc, l’une des plus importantes figures du protestantisme haïtien du XXe siècle, le pasteur Fritz Fontus, la voix d’or du protestantisme haïtien, comme le surnomme le docteur Charles Poisset-Romain, et le révérend Pierre Amos Gabaud, réputé pour sa rigueur et sa grande contribution à l’avancement de la congrégation. « Depuis 180 ans, une grande nuée de fidèles, six générations d’hommes, de femmes, de jeunes et d’enfants ont répondu et ne cessent de répondre à l’appel du maître en écrivant dans les annales de cette congrégation jubilaire des pages d’or », a déclaré le docteur Charles Poisset-Romain, membre du corps des anciens de l’église dans ses propos de circonstance. Du haut de ses 180 ans, le pasteur Romain décrit la première église baptiste de Port-au-Prince comme une « communauté toujours belle, enseignante, prospère et conquérante ». Le président de la Fédération protestante, le pasteur Sylvain Exantus, était présent. Il a tenu à saluer le ministère de cette église. « Première église baptiste de Port-au-Prince, la Fédération protestante d’Haïti est très reconnaissante du ministère efficace que vous exercez dans le pays et nous sommes très fiers de vous comme étant l’un de ses membres à travers la convention baptiste d’Haïti », a soutenu le président de la FPH dans un discours saluant le travail accompli par la congrégation de la rue de la Réunion. Ces 180 ans d’histoire n’ont pas été de tout repos. L’assemblée a connu des heures difficiles durant ce long parcours. Plus récemment en 2014, le temple était passé tout près du pillage à la suite de la démolition de quartiers du centre-ville. Depuis, le temple, isolé dans un environnement malsain, doit faire face à l’insécurité sous plusieurs formes. La principale demande du pasteur Josué Mathieu aux autorités du pays pour les 180 ans de ce patrimoine: « que l’État puisse définir un périmètre de sécurité autour de l’édifice ». Un geste magnanime qui aiderait à protéger ce patrimoine. Les activités marquant les 180 ans de la fondation de la première église baptiste de Port-au-Prince se poursuivront durant toute l’année, selon le responsable de la communication du 180e, Robenson Geffrard. « En plus de ce culte officiel et une clinique mobile organisée la semaine dernière, nous allons avoir d’autres activités comme une foire agro-artisanale, une exposition de photos retraçant l’histoire de l’église, la réalisation d’un documentaire entre autres », a fait savoir Robenson Geffrard à la presse.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".