Les Rats de la République

Publié le 2005-01-28 | Le Nouvelliste

Si tu t'inquiètes du sort de la République, Et te fous royalement de la politique ; Si tu cherches à comprendre tous nos tracas, Que le monde des Rats déchaîne avec fracas ; Si tu tiens à savoir pourquoi Ratopolis , Veut étendre son domaine à notre Police ; Je t'invite à la lecture de cette page, Je te convie, hôte, à l'entretien de ce sage, Dont nul autre ne connaît mieux les animaux, Pour avoir le premier, averti de leurs maux !: Mon intrusion dans le monde de ton silence, Ami La Fontaine, rend digne ta sentence. C'est une insolence qui n'a point d'indulgence, Mais dont la cause est une pénible souffrance : Je viens, au nom des miens, te quérir cette audience Parce que ma Patrie meurt, Ô, faute de science ! Nous sommes, Ami La Fontaine, en quarantaine, Une épidémie de rats noirs nous plonge en peine : Depuis quelques temps, elle dévaste nos champs, A son gré, elle sème le deuil dans nos rangs ; Pendant qu'elle affine tout son art et ses ruses, Désabusé, le peuple s'excuse et s'accuse ! Mon fils, sois sans peur, tu y es dans ta demeure. D'ailleurs, mon coeur t'attendait, dès les premiers pleurs ! Les Rats, fiston, ne sont pas les vrais ennemis. Tu t'en fais un, sans même y penser mon ami ! En te laissant mettre une tortue à ta renne, Eux aussi, ils pensent pourvoir à ta gouverne ! Que veux-tu, la loi de la jungle est la survie, Pour cette fin, tout est permis, même l'envie ! Ce n'est que des mammifères venus d'Asie, Vivant tout comme toi, leur lot de tragédies. Dès que tu les vois traîner leur queue quelque part, C'est que des immondices jonchent les remparts. Point n'est besoin de se tracasser les esprits, Ni de fuir la Patrie en mettant tout à prix ! Après tout, les Rats ne sont que des animaux, Qui désirent que leurs mots, ne sonnent plus faux ! Le goût de tes égouts ne leur parait plus doux, Désormais, Ratopolis, doit être partout ! Ce sont des malfrats qui ne vivent que de tares Et à leurs yeux, ô, ton monde est comme de lard ! Si tu souhaites vivement la fin des Rats, Si tu aspires à une ville sans R.A.S Dis à ton peuple de se dessiller les yeux, En enterrant les détritus qui peuplent ses lieux ! Autant te confier que c'est un dur labeur, Oui, celui d'au moins, trois générations en sueur !!!
Me. Champagne CADICHON, av. Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".