Trafic d'armes: Arnel Bélizaire invité par la justice américaine ?

Publié le 2015-12-08 | lenouvelliste.com

L’ex-député de Delmas/Tabarre, Arnel Bélizaire, informe qu’il a été invité par la justice américaine pour aller témoigner dans un dossier de trafic d’armes. L’ancien parlementaire qui a été candidat au Sénat lors des législatives du 9 août dernier explique que le tribunal fédéral des États-Unis l’a convoqué pour s’expliquer sur les accusations portées contre d' anciens dignitaires de l’État haïtien, dont l’ex-Premier ministre Laurent Lamothe et Salim Soukar. « J’irai devant le tribunal comme témoin. Je n’ai pas porté plainte chez les Blancs. Comme c’est moi qui ai le dossier, on a fait appel à moi pour aller témoigner », a tenté d’expliquer Arnel Bélizaire pour éviter de s’attirer la foudre des critiques. « Je devrais quitter le pays le 12 pour y revenir le 16 décembre, a-t-il dit, soulignant qu’il n’a pas encore obtenu le visa américain. Mais je vais le chercher ce mardi à 2 h p.m. Si on ne me le donne pas, cela ne me dérangera pas, car j’ai plus envie de rester dans le pays pour poursuivre la mobilisation anti-Tèt kale. » « Si j’ai fait de faux témoignages, il y aura sûrement des conséquences, a convenu M. Bélizaire . Je vais me conformer. En aucune façon, je ne me déroberai à l’appel d’un tribunal. » L'ex-député de Delmas/Tabarre dit ne pas craindre qu’il soit pris au piège de la justice américaine. Il dit espérer que le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince le questionnera aussi sur ce dossier. « Car il n’est pas possible d’accuser toutes ces autorités et que la justice haïtienne ne cherche même pas à savoir ce qui en est. Si l'on découvre que j'ai menti, qu’on m’arrête !!!! »


Réagir à cet article