4e atelier d’art international Haiti 2015 à la mairie de Pétion-Ville

Publié le 2015-12-03 | Le Nouvelliste

Culture -

Garry Laurent (43 ans, 1972) participe à son quatrième atelier d’art international Haïti (2012, 2013, 2014, 2015). Un fidèle de l’atelier. Une fois terminées ses études secondaires au Centre classique de Pétion-Ville, il commençait à peindre. Il fréquentait l’atelier Ralph Allen. Ses configurations rappellent les ténors de l’Ecole de la Beauté : Bernard Séjourné, Jean-René Jérôme. Il est également photographe et cinéaste. Il a exposé, en groupe, en France, en Allemagne, aux Etats-Unis (Orlando) où il avait pris part au Zora Festival en 2010 ainsi qu’au Woodrow Wilson Center, à Washington, en 2013 et au Morovian College en Pennsylvanie, en 2014. Il vient d’être invité , en France, par l’Association Boz’Art en Baz’Art, à Bellerive sur allier et à un Atelier d’Art international, à Lucq de Bearn. Son style s’approprie les cous longs, parfois plus longs que ceux de Bernard Séjourné, mais traités dans un autre environnement, plus délabré, plus populaire. Ce vendredi 4 décembre, ses oeuvres peuvent être admirées au Festival Art Gallery, à Pétion-Ville (Ancien local Le Régent, kay Atizan) où il expose avec cinq (5) autres jeunes artistes haïtiens. De grandes dimensions. Son œuvre, qui m’a intéressé à l’exposition, porte deux numéros : 320 et 1 à 9. Dans mon interprétation de critique, un symbolisme se dégage. Quel signe annonciateur l’artiste nous prédit-il ? Pourquoi le Roumain Stefan Balog ? Son œuvre m’a immédiatement attiré. Simple, dépouillé, son style m’a tout de suite touché. En outre, Balog a initié cet atelier en Haïti. Depuis vingt (20) ans environ, il organise en Roumanie, en tant que président de l’Inter-Art Foundation, de pareilles expositions et avait invité Patrick Cauvin, l’organisateur de l’évènemnt en Haïti, à monter ce projet. Deux autres artistes avaient nourri la même idée : Mountassir Chemaro du Maroc et Lojze Kalinsek de Slovénie, après le 12 janvier 2010. L’atelier international En 2012, l’artiste-peintre Patrick Cauvin a décidé de monter une association, PROMART Haïti, en vue d’organiser des activités et évènements multiculturels. La première manifestation s’est tenue du 19 novembre au 3 décembre 2012. Depuis, tous les ans, aux mêmes dates, le brassage culturel se fait. Des artistes sortent de 13 à 14 pays renforcés par une trentaine (30) d’artistes haïtiens pour rehausser l’atelier cette année. Cependant, ceux-ci ont été sélectionnés par des artistes habitués à travailler avec Patrick Cauvin. Le comité l’a aidé à faire les choix, nous a confié le principal responsable. L’atmosphère de l’expo Montrer des tableaux, ce serait simple, voire banal. Mais l’atelier revêt une double importance à l’hôtel Ibo Lélé où il s’est tenu du 19 novembre au 3 décembre 2015 : 1- C’est, d’abord, un partage de cultures, de connaissances, de techniques en arts plastiques, en arts visuels, en arts graphiques. Ils (les artistes étrangers) ont appris de nous (ils viennent du Pérou, d’Argentine, du Canada, des Etats-Unis, de la Corée du Sud, d’Italie, de France, d’Albanie, de la Slovénie, de Roumanie, de la République dominicaine. Nos artistes ont grandi, à leur pratique de l’atelier; certains ont amélioré leur technique, leur composition, voire leur style. L’atelier a été clôturé le 2 décembre par une exposition finale de tous les artistes (haïtiens et étrangers), à la mairie de Pétion-Ville. Car les artistes visiteurs ont quitté Haïti dès le 3 décembre. 2- C’est, ensuite, selon Patrick Cauvin, une occasion de changer l’image de la mairie de Pétion-Ville. « Les mairies que j’ai visitées durant mes séjours en terre étrangère, nous explique-t-il, ont des salles d’exposition, organisent des manifestations culturelles. » « Je veux, a-t-il ajouté, donner une autre perception de la mairie de Pétion-Ville et des autres mairies en Haïti. » Les artistes étrangers exposés Manuel Lau (Pérou), Sebastien Hernandez (Argentine), Camille Chiari (Italie), Suzie Veroff (Canada), Tiffany Els (USA), Clemens Beun Kung Sou, Corée du Sud, Thomas Wattebled (France), Catherine Chrétien Dumond (France) Emily Bauman (Canada), LIlika Papagrigoriou (Grèce), Louis Laude (Porto Rico) James Caroll (USA), Patricia J. Goodrich (USA) : elle est également écrivaine et artiste visuel, Clemens Beungkun Sou (Corée du Sud, docteur ès Art), Stefan Balog (Roumanie), etc. Les artistes haïtiens à l’exposition Près d’une trentaine (30) d’artistes haïtiens ont participé au 4e telier à Ibo Lélé. Parmi lesquels, nous retenons Nesly Richard, (St Soleil), Olivier Ganthier, Martial Edouard (St Soleil), Valerie Noisette, Pierre Sylvain Augustin (Payas de St Soleil), Bob Bazil, Evens Josué Laroche, Junior Francis Exumé, Fernande Elissaint, Herby Réveil, Jameson Pierre, Roosvelt Jean Baptiste, Dimitri Wiener, Michelet Petizil dénommé, Pizaro (jeune frère de Durand Petizil dit Piracasso), James Rippaire, Prospère Erivaux, Emile Louisius, Jackson Day, Fritz Desmornes Sonel Dorsainvil, Melchiade Domond, Maxan Jean Louis, Riboul Monfleury, Pira Casso, Rodrigue Molin, Garry Laurent, Junior Michel, Patrick Cauvin, etc. Les impacts et retombées de l’expo De ces artistes (haïtiens ou étrangers), certains ont exposé à Woodrow Wilson Center, en Pennsylvanie. Du côté haïtien, des universités ont invité nos artistes en France (Bellerive sur Allier), aux Etats-Unis (à un collège de Pennsylvanie), en Roumanie, etc. Ces artistes ont exploré d’autres cultures, d’autres civilisations. Dernièrement, quatorze (14) artistes ont voyagé pour la France. D’une manière générale, après un an, deux ans ou trois ans à l’atelier, la vie de l’artiste haïtien est améliorée. Questionné sur les retombées, Patrick Cauvin nous a laissé entendre que c’est une satisfaction pour lui. D’habitude, la Fondation Lucienne Deschamps apporte une contribution appréciable pour la confection de la brochure. En outre, des démarches sont entreprises pour trouver d’autres sponsors. En tant qu’artiste, depuis 1980, Patrick Cauvin a utilisé plusieurs styles d’art : paysage, scène de marché et, aujourd ‘hui, l’art abstrait. Il se définit comme un éternel étudiant. L’art rapproche davantage et affranchit les hommes et les femmes du monde. Les artistes, en premier lieu. Rappelons que l’ouverture de l’Atelier, le samedi 20 novembre à l’hôtel Ibo Lélé, s’est déroulée en présence de l’ambassadeur de la Suisse en Haïti, M. Jean Yves Virchaux, accompagné de M. Boris Maver (de l’ambassade), du ministre des Haïtiens vivant à l’étranger, M. Robert Labrousse, de la représentante de la ministre de la Culture Mme Joan Raton, Mme Barbara Prézeau. Deux conférences, l’une de Mme Marie Alice Théard sur le rôle des femmes dans la peinture haïtienne et l’autre de Mme Bayyina Bello sur l’histoire d’Haïti ont accueilli les artistes visiteurs. M. Daniel Rouzier, sur la cour de E-Power, a accueilli les artistes dans une séance de travail avec une centaine d’enfants de Cité Soleil.

Wébert Lahens webblahens@yahoo.fr Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".