HAITI - REPUBLIQUE DOMINICAINE/SANTE

L’île d’Haïti en alerte contre la fièvre dengue

Publié le 2015-10-30 | Le Nouvelliste

Alors que la République dominicaine décrète ce vendredi une journée nationale de lutte contre la fièvre dengue, la République d’Haïti, de son côté, appelle les acteurs concernés à intensifier la lutte contre les vecteurs responsables de la transmission de la maladie dans le pays. La ministre haïtienne de la Santé publique et de la Population, le Dr Florence Duperval Guillaume, exhorte les directeurs et épidémiologistes des dix départements du pays à intensifier la surveillance de la dengue à tous les niveaux : départemental, institutionnel et communautaire. Dans une circulaire dont a pris connaissance le journal Le Nouvelliste, la ministre par cette action plaide pour la sensibilisation de la population au mode de transmission de la maladie et encourage celle-ci à assainir son environnement immédiat. L’assainissement passe par l’élimination des récipients, dont bouteilles, marmites, pneus usagés qui sont des gîtes de prédilection de l’Aedes. Ainsi le ministère entend-il motiver tous les prestataires de service de santé sur l’importance de la détection précoce des cas syndromiques de la dengue. Selon les spécialistes, cette stratégie, ajoutée à l’accès à des soins médicaux, peut aider à ramener les taux de mortalité en dessous de 1%, du fait qu’il n’existe pas de traitement spécifique pour la dengue. Cet appel survient à un moment où la situation épidémiologique de la dengue dans les Amériques et en République dominicaine devient de plus en plus préoccupante. Plus de 8 500 cas de dengue ont été rapportés, pour au moins 97 décès de janvier à cette date. Parmi les cas signalés, plus de 800 ont atteint un niveau de gravité. Le nombre de décès est presque le double de la quantité qui était de 52 notifiés pour la même période en 2014, selon les statistiques du ministère dominicain de la Santé. Ce pays vit le plus haut niveau de la dengue au cours des dernières années. Les provinces ayant la plus forte incidence de la dengue au cours des dernières semaines sont Santo Domingo, Azua, Espaillat, La Vega, Hermanas Mirabal, Sanchez Ramirez, Santiago, de Monte Plata, au nord, et San Cristobal. Face à cette situation alarmante, le président dominicain, Danilo Medina, décrète une journée nationale de fumigation dans tout le pays en vue d’enrayer les sites de reproduction du moustique vecteur de la fièvre dengue. Cette journée s’étend du vendredi 30 au samedi 31 octobre 2015. Tous les ministères dominicains, les employés de la fonction publique sont à pied d’œuvre contre cette fièvre qui préoccupe toutes les couches du pays. La dengue est une maladie ou infection virale transmise à l’homme par la piqûre des femelles de moustiques infectées, principalement de l’espèce Aedes aegypti. L’incidence mondiale de la dengue a progressé de manière spectaculaire au cours des dernières décennies et, désormais, la moitié de la population mondiale est exposée au risque, informe l’Organisation mondiale de la santé.
Milo Milfort
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article