Le CEP et ses appuis

L’actuel Conseil électoral provisoire, monté conformément à l’esprit de l’article 289 de la Constitution, est le fruit d’un consensus, fin 2014, encouragé par la commission consultative pour éviter au pays une transition politique gonflée d’incertitudes.

L’actuel Conseil électoral provisoire, monté conformément à l’esprit de l’article 289 de la Constitution, est le fruit d’un consensus, fin 2014, encouragé par la commission consultative pour éviter au pays une transition politique gonflée d’incertitudes. Le président Michel Martelly, sérieusement ébranlé par des manifestations de rue de l’opposition radicale, avait lâché son Premier ministre Laurent Lamothe, ouvert ses bras à un gouvernement d’ouverture dont la principale mission est de créer les conditions pour la tenue d’élections libres, cré
CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.