Recension

Haïti, l’aide internationale et les ONGS

Commentaires de Josué Vaval, professeur à l’Université d’Etat d’Haïti

Publié le 2015-09-23 | Le Nouvelliste

Marc Schuler, fin connaisseur de la réalité haïtienne, docteur en anthropologie, n’est pas à son premier coup d’essai sur la problématique sociopolitique d’Haïti ; singulier petit pays dit-on. En ce qui concerne la pratique et l’intervention des ONG suite aux catastrophes naturelles du 12 janvier 2010, le livre du professeur Schuller est un exemple d’analyse méthodique, critique et ouvert sur des perspectives pragmatiques en vue de la construction d’une nouvelle société haïtienne. Il faut un nouveau modèle d’intervention et de développement qui place les humains au centre des préoccupations, dans un cadre de respect des différences. A travers une méthodologie comparative, l’auteur essai de découvrir des facteurs de différenciations de l’aide reçue par deux organisations : Sove la Vi et Fanm Tèt Ansam. La première structure reçoit de l’aide publique des bailleurs de fonds tels l’USAID, la seconde ne reçoit presqu’exclusivement de l’aide privée. Dans la foulée, l’auteur découvre que Sovi la Vi, ignore les demandes de ses membres, tout en priorisant une structure administrative inflexible, alors que Fann Tèt ansanm priorise une autonomie et une gestion participative de l’organisation. Au bout du compte, l’auteur découvre que la participation et l’autonomie sont des facteurs explicatifs d’une intervention efficace. La méthodologie de l’intervention auprès des bailleurs de fonds ne doit pas être définie en amont, au contraire c’est dans la pratique et les discussions qu’un projet comme activité dynamique se construit. Or ce que l’aide internationale comme accessoire de l’impérialisme du développement priorise, c’est une méthodologie d’imposition qui part des réalités qui ne concernent pas ou peu les pays du sud. Aussi, le docteur Schuler fait-il des propositions pour une méthodologie d’intervention de l’action des ONG sur le terrain. Il propose l’accompagnement des bénéficiaires comme méthode d’intervention dans une logique participative qui ne convient pas à celle exigée par les bailleurs. L’ouvrage est un plaidoyer pour une reconceptualisation de l’aide en fixant les responsabilités des pays développés, qui jusqu’à présent ne respectent pas leur engagement d’allouer 1% de leur PNB à l’aide au développement. A titre d’exemple, les Etats-Unis fournissent autour de 0,16%. En Haïti, la controverse que soulèvent les retombées de l’aide traduit l’existence d’une inhibition et d’une asphyxie de notre système économique par un affaiblissement avéré de l’Etat haïtien qui perd le contrôle des acteurs qui interviennent au niveau du terrain comme promoteurs du développement dans un cadre où la réglementation est débile. L’auteur rappelle que moins de 1% de l’aide internationale passe entre les mains de l’Etat sur un total de deux milliards dépensés, suite à une première évaluation faites après le séisme. Alors que les gens crevaient sous les bâches, et les autorités amplifient le pouvoir des ONG qui s’érigent comme un Etat dans l’Etat, tout en délimitant des zones frontalières, souvent avec un monopole de violence légitime qui rappelle leur pouvoir effréné. La distribution des cartes dans les camps, s’opéraient à des heures indues de la nuit, comme une stratégie d’une mafia organisée qui a peur du soleil et de la clarté, pour que lumière ne soit pas faite sur les dépenses, la reddition de compte ne fait pas partie de l’agenda de ces organisations humanitaires qui nous apportent cette Charité qui tue : Haïti, l’aide internationale et les ONG. La recherche de l’auteur soulève une question fondamentale liée au business de l’humanitaire dont les ramifications de certains donateurs ou groupes de donateurs influencent subtilement les ONG aux fins de guider leur action. La destinée de l’aide au développement traduit sans ambages, la chronique d’un échec annoncé. Le livre du professeur Schuler est un ouvrage qu’il faut absolument lire avec attention, car il recèle une abondante analyse qui témoigne des nuances de factures, de la narration de l’auteur, dans sa description d’une réalité complexe.
Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".