Coopération

Haïti à la foire des équipements pétroliers et pétrochimiques de la Chine

Publié le 2015-09-18 | lenouvelliste.com

Les autorités de la ville de Dongying, en Chine, ont déroulé le tapis rouge pour accueillir les invités à la 8e édition de la foire internationale chinoise des équipements pétroliers et Pétrochimiques et de la technologie (en anglais, The 8th China (Dongying) International Petroleum and petrochimical Exhibition). Programmée du 17 au 19 septembre 2015 au « Huanghe International Conference and Exhibition Center » de Dongying, province de Shandong, cette foire constitue une bonne occasion pour les nombreux représentants des pays de l’Amérique latine, de l’ACP et particulièrement d’Haïti de faire connaissance avec la haute technologie chinoise en matière de production de matériel dédié à l’industrie pétrolière mondiale. Sur une surface d’environ 40 000 mètres carrés, la Chine, à travers les représentants étatiques de Dongying, de concert avec le Conseil chinois pour la promotion du commerce international (CCPIT), a ouvert au monde entier les vitrines de son arsenal d’équipements destinés à l’exploitation pétrolière. De la machinerie de raffinerie jusqu’aux équipements des travailleurs, en passant par les véhicules de transport de l’or noir, rien n’y manquait. Les entreprises exposantes, au nombre d’une centaine, ont bien répondu à la demande des exploitants de ce secteur plus exigeant de jour en jour. Aux dires des organisateurs de l’événement, ce 8e salon des équipements pétrochimiques et de la technologie chinoise est une occasion pour les autorités chinoises de chercher à renforcer la promotion, l’efficacité de l’exposition. C’est aussi le moment d’assurer la promotion de la modernisation technologique de l’industrie des équipements pétroliers, la promotion de l’investissement et de la coopération commerciale et technique. Toujours selon les organisateurs de la foire, cette 8e édition se propose d’offrir une nouvelle plate-forme de marché et d’exposition aux acheteurs d’équipements et de pièces de rechange. Le lancement officiel de la 8e édition de cette foire le jeudi 17 septembre était l’occasion pour les chefs d’entreprise, les agents de marketing, les ingénieurs d’approcher les visiteurs en vue d’assurer la promotion de leurs entreprises et de leurs produits et aussi de s’assurer de nouveaux marchés sur un circuit où la concurrence est parfois rude. L’entregent coutumier des Chinois et l’animation festive régnant sur le site de l’exposition donnaient un aspect assez particulier à la cérémonie. De leur côté, mêlés à la foule des visiteurs qui faisaient le va-et-vient dans l’enceinte du Huanghe International Conférence and Exhibition Center, des entrepreneurs haïtiens, séjournant depuis le 9 septembre en Chine dans le cadre d’un séminaire offert par le gouvernement chinois et le CCPIT, ont attiré l’attention de représentants des entreprises exposantes et de la presse chinoise en particulier. Ces représentants d’Haïti dont Almiracle St-Fort (Global SA), Gerby St-Fleur (INGSA), Réginald Simon (RUSTIK), Jude Pierre Valéry Tranquille (….), Tatjana Bazin Chevry (ministère de l’Intérieur, chef de délégation) et Sandra Duvivier ont profité de cette session pour allonger leurs listes de contact, s’informer sur d’autres filières d’activités porteuses et parler d’Haïti. Vers la fin de la journée du lancement, de nombreux intervenants spécialistes du commerce ou de l’industrie pétrochimique sont intervenus pour faire un état des lieux de la situation de l’industrie chinoise des équipements pétroliers. Un des plus éminents orateurs à cette cérémonie a été le PDG de Future Trends International, M. Farzam Kamalabadi. Fin connaisseur de la réalité du commerce international, il a pointé du doigt les points forts et les faiblesses de la politique d’échange de la Chine. Et en guise de recommandations, il a, entre autres, réclamé un changement d’attitude de la part des Chinois qu’il juge trop peu proactifs. Selon lui, il est temps que les Chinois cessent d’attendre que les demandeurs viennent vers eux. Ce sont eux, de préférence, qui doivent aller vers les marchés et leur faire découvrir leurs multiples potentialités.
Cyprien L. Gary
Auteur


Réagir à cet article