MTIC / ACGH / ACIDT

Vers un meilleur accompagnement des chauffeurs de taxis touristiques

Le Ministère du Tourisme et des Industries créatives (MTIC) a lancé jeudi le projet visant à accompagner les chauffeurs de taxis touristiques regroupés autour de l’Association des chauffeurs indépendants d’Haïti (ACIDT) et l’Association des chauffeurs-guides d’Haïti (ACGH). Ce projet vise à mettre en oeuvre un service de taxi fiable et sécuritaire dans la commune de Pétion-Ville et du centre-ville.

Publié le 2015-08-18 | lenouvelliste.com

Au cours d’une conférence de presse, la directrice générale du MTIC, Maryse Noël, accompagnée du président de l’Association des chauffeurs-guides d’Haïti (ACGH), Wigner Amisial et du secrétaire aux finances de l’Association des chauffeurs indépendants d’Haïti (ACIDT), Michel Séroue, a fait le point sur ce nouveau service qui va être opérationnel cette semaine. Ces chauffeurs de taxis touristiques seront déployés dans 6 hôtels qui sont : Karibe, Royal Oasis, Montana, Kinam de Pétion-Ville et Marriott et Le Plazza du Centre-Ville. Pour la directrice générale du Ministère du Tourisme et des Industries créatives, Maryse Noël, les touristes qui descendent dans les hôtels à Pétion-Ville et au Centre-Ville circulent dans les rues sans des moyens de déplacement fiables et se plaignent souvent du traitement des chauffeurs de taxis de la place. « Pour faciliter leur circulation et leur hébergement, nous pensons qu’il était important de lancer ce projet en vue de permettre aux hôtels de la place d’avoir le service de taxis touristiques lancé il y a plus d'un an, a-t-elle dit. En ce sens, une vingtaine de chauffeurs de taxis-guides seront disponibles pour ce projet pilote.» Pour faciliter une meilleure coordination entre les chauffeurs-guides et les hôtels concernés par ce projet, Maryse Noël a souligné que le MTIC a déjà rencontré les responsables de ces hôtels qui ont accueilli chaleureusement ce projet. « Nous réclamons en ce sens, une meilleure collaboration entre les responsables de ces hôtels et les chauffeurs de taxis touristiques du MTIC », a-t-elle dit pour répondre aux critiques des chauffeurs qui se disent délaissés par le MTIC. S’il accepte ce nouveau projet pour les chauffeurs de taxis touristiques, le président de l’Association des chauffeurs-guides d’Haïti (ACGH), Wigner Amisial, n’était pas tendre envers les responsables du MTIC. Selon lui, le ministère du Tourisme n’a pas accompagné les chauffeurs de taxis touristiques qui sont livrés à eux-mêmes depuis la création de cette structure par le MTIC en avril 2014. « Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, nous espérons pour une fois un meilleur accompagnement du Ministère du Tourisme et des Industries créatives » ajoutant que le MTIC devrait jouer un rôle d’interface entre les hôtels et les chauffeurs de taxis touristiques. Pour sa part, le secrétaire aux finances de l’Association des chauffeurs indépendants d’Haïti (ACIDT), Michel Séroue, qui a salué cette initiative, a rappelé que les voitures touristiques peuvent transporter 3 passagers au maximum et sont disponibles tous les jours. Il a en outre souligné que certains hôtels qui sont dans la capitale ont leur propre service de taxis touristiques et qu’il sera difficile pour les chauffeurs de pénétrer dans certains hôtels sans l’appui du MTIC. « Votre support doit être continu et nous aurons toujours besoin le soutien du MTIC. Nous espérons que vous prendrez toujours soin de nous dans le cadre de ce projet», a-t-il souhaité. Dans le cadre du lancement de ce projet, le Ministère du Tourisme et des Industries créatives a mis en place une grille tarifaire pour les touristes qui aimeraient sortir avec les chauffeurs de taxis touristiques dans les différents départements du pays. Pour la commune de Pétion-Ville et de ses environs par exemple, le prix varie entre 15 et 40 dollars américains pour un aller simple. De Pétion-Ville à Labadie, les touristes paieront 400 dollars américains et 350 dollars pour pour un aller simple de Pétion-Ville à Cap-Haïtien.


Réagir à cet article