Quinzaine du livre/Bibliothèque Nationale d'Haiti

« Les voyages de Merry Sisal », dernier né de Gisèle Pineau

Gisèle Pineau retrace la « traversée homérique » de Merry Sisal, jeune héroïne tragiquement arrachée à sa terre natale, Haïti, après le séisme meurtrier de 2010, pour rejoindre des compatriotes sur l’île de Bonne-Terre en Guadeloupe, terre d’asile où vivent tous ces êtres attirés par une vie douce, tranquille, clandestine. « Les voyages de Merry Sisal », un récit-hommage aux victimes du séisme du 12 janvier.

Rosny Ladouceur
Par Rosny Ladouceur
09 juin 2015 | Lecture : 2 min.
Gisèle Pineau, œil neuf, imaginaire débordé, bouscule tous ces thèmes qui la hantent et la passionnent : exil, migration, blessures silencieuses, « intégration », partage, diversité –dévoilant son affection pour l’illustre Edouard Glissant –, errances. Des thèmes qui s’imposent sous sa plume au moment de l’écriture de ce récit dans lequel l’auteur de « Case mensonge » boude le racisme, signe d’ignorance. Elle fut reçue, ce mardi 9 juin à la Bibliothèque nationale d’Haïti par la romancière et la directrice Emmelie Prophète, pour une causerie aut
CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.