Mildred Aristide parle d’université et de santé

A l'occasion du 8 mars, journée internationale de la femme, Le Nouvellistepublie in extenso la traduction de l’interview, initialement en anglais, accordée par l’ex-première dame haïtienne Mildred Aristide à haitisolidarity.net.

Patrick Saint-Pré
Par Patrick Saint-Pré
06 mars 2015 | Lecture : 11 min.
Mildred Aristide est une avocate, qui, comme ancienne première dame d'Haïti, a dirigé la Commission nationale sur le sida du pays et est l'auteur d'un livre sur les causes profondes du service domestique des enfants. Depuis le retour de sa famille de l’exil forcé en 2011, Mme Aristide et son mari, l'ancien président Jean-Bertrand Aristide (plus connu à travers Haïti sous le pseudonyme de Titide) ont concentré leurs efforts sur le développement de l'Université de la Fondation Aristide (UNIFA). Le travail pour construire l'UNIFA a eu lieu dans u
CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.