Plateau Central/ Tourisme

Trois millions de gourdes pour réhabiliter le Bassin-Zim

Publié le 2014-11-26 | lenouvelliste.com

La ministre du Tourisme, Stéphanie Balmir Vildrouin, a effectué une visite à Bassin-Zim, 3e section d’Aguahedionde Rive Droite, commune de Hinche, en compagnie de certains cadres du ministère du Tourisme, du délégué départemental du Centre et des agents exécutifs intérimaires des douze communes du département du Centre. Cette visite rentre dans le cadre du contrôle, du suivi et de l’évaluation des travaux de réhabilitation de Bassin-Zim dans le cadre de la promotion du tourisme rural, des arts et corps de métiers dans le Plateau central. « Je suis venue vous accompagner dans la promotion du tourisme rural, des arts et corps de métiers du département aux yeux du monde entier. C’est pourquoi le gouvernement accorde une importance particulière aux régions les plus reculées du pays, car le développement du pays doit essentiellement passer par les acteurs locaux », a déclaré Stéphanie Balmir Vildrouin. Ajoutant : « Le Bassin-Zim est l’un des sites touristiques du département le mieux placé pour attirer un grand nombre de visiteurs intéressés à la fois par le tourisme rural, l’aventure et le voyage éducatif qui est incontournable au Plateau central. » Madame Villedrouin a par ailleurs annoncé un cachet de trois millions de gourdes pour la réhabilitation totale de Bassin-Zim de Léodiague. « Haïti, région touristique par excellence des Antilles, a perdu son lustre d’antan. Plus de festivals culturels et masques d’envergure nationale et internationale, plus de manifestations culturelles à vocation touristique, plus de fréquentations touristiques », déplore la ministre. « Après plusieurs années, Haïti n’occupe aucune place sur le marché touristique. La réhabilitation totale des infrastructures s’impose pour la réalisation de la foire départementale des arts et des corps de métiers à Hinche », a-t-il enchaîné. De son côté, l’agent intérimaire de Hinche a proposé que l’accent soit mis, à cet égard, sur la nécessité à la fois d’exploiter l’important potentiel dont dispose la région et sensibiliser les pèlerins et les populations locales à l’importance de la filière du tourisme rural. « Le tourisme rural à Bassin-Zim et le développement des arts et des corps de métiers dans la région sont à même de conforter la position du Plateau central comme l’une des destinations touristiques d’Haïti », a-t-il indiqué. À rappeler que la vision stratégique du ministère du Tourisme et les mairies du département se fixent notamment comme objectif de travailler dans le secteur en hissant le Plateau central parmi les premières destinations touristiques d’Haïti à l’horizon 2025.
Joram Moncher moncherjoram@yahoo.fr
Auteur


Réagir à cet article