David Boyer au grand Palais

David Boyer a participé au renouveau dans l’art contemporain avant de monter sur les toits du grand Palais.

Wébert Lahens Né à Port-au-Prince, le 6 janvier 1976 -le jour des Rois, dans la culture religieuse ou vodoue haitienne-, David Boyer a connu un parcours atypique. Son père, Yvon François, est un polyglotte qui parle neuf (9) langues. Celui-ci a quitté précipitamment le pays en 1981, pour aller vivre en Europe, sous une rumeur d’arrestation. Le récupérateur David Boyer n’a pas vécu avec son père, avec qui, comme deux gouttes d’eau, il ressemble. Néanmoins, il continue à s’informer régulièrement de lui. Sa mère, Christiana Renaud, l’a mis au
CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.