Football / Décès

Joseph Obas est mort

Joseph Obas s'est éteint le samedi 21 juin 2014 des suites d'une crise cardiaque alors qu'il suivait sur le petit écran la rencontre Argentine-Iran.

Publié le 2014-06-24 | Le Nouvelliste

Les nostalgiques de la belle époque qu'a connue le football haïtien se souviendront de Joseph Obas, ce solide athlète et milieu de terrain du Racing Club Haïtien et de la sélection nationale des années 70. Il était réputé pour son puissant tir dont lui seul avait le secret. La découverte de ce joueur originaire du Cap-Haïtien remonte à 1962 au cours de la Coupe d'Haïti à l'occasion d'une confrontation entre le Violette Athlétic Club et All Capois qui s'était soldée par la défaite des «bleus» suite à deux buts de Joseph Obas. Obas et Claude Barthélemy manifestaient le désir d'évoluer au sein du Violette, mais finalement ce fut le Racing qui, grâce aux démarches de supporteurs inconditionnels du Racing, parvint à acquérir ces deux joueurs pour compléter son effectif déjà très garni de joueurs de renom dont Guy Saint-Vil, Germain Champagne, etc. Joseph Obas, considéré comme la terreur des gardiens de but à l'époque, d'où ce surnom de « bombardier » donné par les chroniqueurs sportifs haïtiens de l'époque. Ces mêmes nostalgiques revivent toujours en mémoire les éliminatoires de la Coupe du monde 1970 où, lors du match retour entre Haïti et le Guatemala déroulé à Guatemala-City, Joseph Obas se distinguait particulièrement en réussissant le doublé pour son pays alors que les Guatémaltèques menaient au score par deux buts à zéro. Grâce à ce nul enregistré en territoire guatémaltèque et à la victoire au match aller au stade Sylvio Cator, Haïti se qualifiait pour le prochain tour. L'équipe d'Haïti opposée à celle du Salvador en match d'appui disputé à la Jamaïque, les Salvadorègnes ont eu finalement gain de cause grâce à un but marqué lors des prolongations. Le temps règlementaire avait vu les deux équipes se séparer dos à dos (0-0). La dernière sortie de Joseph Obas comme joueur a eu lieu au stade Sylvio Cator lors d'une finale opposant le Violette au Racing en 1974. La rencontre s' est soldée par la victoire du « vieux lion », 1-0, grâce à un but d'Eddy Antoine. Depuis lors, Joseph Obas résidait aux Etats-Unis d'Amérique. Il était rentré au pays en 2006 pour recevoir une plaque Honneur et Mérite des mains du secrétaire d'Etat des sports d'alors, le Dr Paul Berne. Il est décédé à New York le samedi 21 juin 2014. Paix à son âme!
Emmanuel Bellevue manubellevue@yahoo.fr Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".