Le jazz, une musique élitiste?

La scène Digicel de la 8e édition de PAP Jazz offrait un magnifique show vendredi soir sur la place Boyer, superbement rénovée, à Pétion-Ville. Il n'y a pas à redire, ce festival international a fait "ciel" comble pour son dernier concert gratuit de la série. Et on pouvait compter littéralement sur les doigts de la main le nombre de "moun lelit ak blan", le cliché immuable, qui avaient investi l'espace.

Peguy C. Pierre
Par Peguy C. Pierre
27 janv. 2014 | Lecture : 2 min.
Ceux qu'on place généralement dans la catégorie de petites gens remplissaient a ras bord les gradins du terrain de basket du célèbre lieu commun de la cité de Pétion. Il était environ 5 h quand les gens ont commencé à s'installer. Étudiants, amoureux, expatriés, organisateurs, médias et connaisseurs formaient avec les détaillants, badauds et enfants des rues une belle bande hétéroclite et tout aussi éclectique. Le spectacle n'a commencé finalement, au lieu de 6 h, qu'à 6 h 30. La foule est pourtant restée là, stoïque, à attendre que tout soit l
CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.