Nouveautés/Parution

A la découverte de nos grottes

Publié le 2014-01-27 | Le Nouvelliste

La NSS (National Speleological Society), spécialisée dans l’étude et l’exploration des grottes, vient de faire paraître une édition spéciale (janvier 2014) consacrée exclusivement aux grottes haïtiennes. Ce magazine mensuel fait découvrir à tous les passionnés de la spéléologie (l'activité qui consiste à repérer, explorer, étudier, cartographier et visiter les cavités souterraines) la beauté de nos grottes situées dans la Grand’Anse, le Sud, Les Nippes et le Sud-Est. Carole Devillers, copilote du projet d’expéditions faites dans différentes localités du pays telles que Pestel, Port-à-Piment, Camp-Perrin et Seguin, partage au quotidien sa passion pour cette discipline. « Avec mon équipe constituée, entre autres d’Olivier Testa, je me sens heureuse d’avoir découvert des endroits magnifiques qui n’ont jamais été piétinés », dit-elle. La collaboratrice de la NSS, basée aux USA, soutient que, depuis 2009, elle travaille sur des projets de recherche et de mise en valeur des patrimoines souterrains haïtiens. Elle salue les coordonnateurs, sans lesquels ces projets n’auraient pas abouti : Bureau national d’Ethnologie (BNE), Fondation Françoise Canez Auguste, Fondation Culture Création et la Fondation Lucienne Deschamps. Entreprises patronnées par la Commission haïtienne de coopération avec l’Unesco. Le magazine, édité par Dave Bunnell, a reçu la contribution d’une équipe américaine composée de Brian Oakes, Patricia Kambesis, Joel Despain, Michael J. Lace. « Grotte Marie-Jeanne : une initiation à la spéléologie haïtienne », « Reconnaissance des grottes dans la Grand’Anse », « La signification culturelle des grottes d’Haïti » sont les quelques grandes thématiques abordées par les contributeurs. Carole Devillers, dans son article titré : « Les grottes d’Haïti, un héritage à préserver », propose une réflexion sur la sauvegarde et la conservation des grottes qui, constate-t-elle, subissent une dégradation causée par le mauvais comportement des visiteurs. Elle croit que ces derniers doivent être éduqués et imbus des attitudes à avoir dans une grotte. « Un centimètre de stalactite ou stalagmite prend des milliers d’années pour se former, précise-t-elle. Si on en casse un morceau, et aussi les concrétions, la grotte va perdre sa beauté naturelle. Il ne faut pas inscrire son nom sur les grottes. Il ne faut pas jeter de détritus et uriner dans une grotte », poursuit la fervente conservatrice qui croit nécessaire l’entretien et la surveillance permanents de ces paysages souterrains. Bellony (Pestel), Marie-Jeanne (Port-à-Piment), Konoubwa (Camp-Perrin), Marie-Louise Boumba (Parc national La Visite, Seguin) sont les grottes qui ont été repérées par Carole et son équipe. Plusieurs guides haïtiens ont été formés (trois guides par grotte) pour accompagner les visiteurs, qui se doivent par ailleurs de suivre les consignes de sécurité.
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".