Sandra Nkaké bientôt dans nos murs

Sandra Nkaké, compositrice et chanteuse. Tête d’affiche de la huitième édition du Festival international de jazz de Port-au-Prince. Elle sera, sur la scène Prestige, à l’ouverture officielle le 18 janvier. Entretien avec la chanteuse française d’origine camerounaise.

Rosny Ladouceur
Par Rosny Ladouceur
16 janv. 2014 | Lecture : 4 min.
Le Nouvelliste.- Bonjour Sandra, comment est née votre passion pour le jazz ? Sandra Nkake.- La musique est dans ma vie avant même ma naissance. Ma mère écoutait beaucoup de musique et ce, très variées : ça allait de Chopin, Debussy, à Miriam Makeba, Ebwa Lotin, Bob Marley, Nina Simone et Tom Waits… Et mon grand père, qui m’a en partie élevée, était danseur dans le ballet national du Cameroun. Donc, la musique était partout. Je ne pensais pas que je deviendrais musicienne, chanteuse ou même actrice. Mais les hasards de la vie m’ont poussé à al
CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.