Lionel Loueke, un style métissé

Tissant des liens entre l’Afrique, l’Europe et l’Amérique, son parcours se ressent dans son jeu, riche de ses expériences, de son enfance au Bénin et du dialogue installé avec ses références jazzistiques. Le métissage justifie même son identité.

Rosny Ladouceur
Par Rosny Ladouceur
16 janv. 2014 | Lecture : 3 min.
« Doux virtuose » salué par la critique américaine, Lionel Loueke est guitariste. « […] Mon frère aîné jouait de la guitare à Cotonou. Et c’est ainsi qu’elle s’est imposée à moi puisque je l’avais sous les yeux à la maison. […] J’ai pratiquement joué des percussions toute ma vie, mais je souhaitais m’atteler à quelque chose de différent », confie l’artiste. Il privilégie un jazz qu’on dirait contemporain et cosmopolite, un jazz aux teintes africaines et aux accents rock, « un jazz empreint des rythmes traditionnels et africains ». De fruct
CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.