Willerm Delisfort : « au centre de la ligne qui les divise tous »

C'est ainsi qu’il définit son style musical très recherché et aux goûts rock, gospel, R&b. Willerm Delisfort, Haïtiano-Américain, est pianiste et compositeur. Il met à nu son parcours et son approche du jazz lors d’un entretien qu’il a chaleureusement accordé au Nouvelliste. Il participera à la 8e édition du Festival PAP Jazz 2014.

Rosny Ladouceur
Par Rosny Ladouceur
14 janv. 2014 | Lecture : 5 min.
L.N.- Comment êtes-vous venu à la musique, particulièrement au jazz ? W.D.- Depuis ma tendre enfance, je baigne dans la musique grâce à l’importante collection de disques de mon père. Chaque soir, on mettait un disque et ma mère m’apprenait à danser le konpa sur System Band, Top Vice, Skah Sha, Tabou combo, etc. Puis, à l’âge de 10 ans, mon frère aîné rentrait de l’école une heure après moi, j’avais donc une heure, seul, sans personne avec qui jouer... Alors, j’ai montré à mon père un prospectus pour des leçons de piano à 5 dollars américains
CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.