Appel au boycott du tourisme et des produits dominicains

Offusqués par la décision de la Cour constitutionnelle de la République dominicaine de retirer la nationalité à 250 000 descendants d'Haïtiens, des Québécois ont appelé au boycott du secteur touristique et de tous les produits dominicains. A l’occasion de la Journée internationale des droits de l’homme, ils ont mené une action d’éclat à l’aéroport Pierre-Elliot Trudeau.

Claude Gilles 
gonaibo73@yahoo.fr |
Par Claude Gilles gonaibo73@yahoo.fr |
10 déc. 2013 | Lecture : 3 min.
Des Québécois, pour la plupart d’origine haïtienne, passent à la contre-attaque mais sur un autre front. Réunis au sein du Comité d’action contre la décision 168-13, en référence au tribunal constitutionnel dominicain qui a refusé de reconnaître la nationalité de quelque 250 000 Dominicains d'ascendance haïtienne, ils ont convenu de la nécessité de boycotter le tourisme dominicain. Tôt dans la matinée du mardi 10 décembre, les instigateurs du mouvement prendraient d’assaut l’aéroport Pierre-Elliot Trudeau. « Cette décision xénophobe et raciste
CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.