Vladimir Cybil Charlier: une calligraphie caribéenne (Première partie)

Publié le 2014-01-24 | Le Nouvelliste

Culture -

Le geste traditionnel d’un(e) artiste plasticien(ne) est un coup de pinceau – se servant de la peinture à l’huile, il/elle dépose sa main sur la toile pour créer une image particulière. Une allergie soudaine à la peinture à l’huile a contraint Vladimir Cybil Charlier, une artiste de la diaspora haïtienne, à s’orienter vers une autre direction. Elle utilise des moyens et matériaux différents, tels que l’encre, le papier de riz, la soie et le vélin, pour explorer le langage visuel du monde caribéen comme système de signes. A l’instar de Patrick Chamoiseau et de Junot Diaz, qui cherchent à exprimer la créolité caribéenne à travers l’écriture dans des romans comme Texaco et The Brief Wondrous Life of Oscar Wao, Charlier vise à capturer dans ses œuvres l’essence visuelle de cette créolité. Dans Bubblegum Haitiana (2003), l’une des premières étapes de ce parcours, elle met en place un alphabet des tropes visuels de la Caraïbe qui se circonscrit dans un entre-deux polarisant écriture et image, mots et icônes, textes et dessins. Si nous partons de l’hypothèse que les artistes visuels de la Caraïbe ont en commun un langage de formes et de symboles iconiques, de la même manière qu’il convient d’aborder les œuvres des maîtres européens, nous pouvons affirmer que dans Bubblegum Haitiana Charlier projette de « distiller un alphabet visuel des images provenant de divers maîtres autodidactes » ayant rapport à son œuvre. Pendant une période de deux semaines de créativité intense, elle a produit plus de 200 dessins représentant des éléments caractéristiques d’œuvres de créateurs haïtiens tels que Hector Hyppolite et Levoy Exil. L’agencement de cet alphabet visuel l’a amenée à comprendre que ce qu’elle voyait et cherchait, c’était le geste essentiel de l’artiste – le mouvement distinctif de la main, le schème conceptuel de la signature, la manière unique de dessiner, l’énoncé visuel personnel, plutôt qu’une image particulière. A la vérité, à travers cette saisie des dessins des maîtres, elle s’est lancée dans une tentative personnelle, celle d’exprimer son attirance vers la métamorphose et le changement. Dans Bubblegum Haitiana, l’imagerie provenant de l’œuvre d’un maître transite d’une image à une autre – les Femmes en rouge d’Hyppolite glisse dans la main de la femme tenant le poisson de Sirène d’André Pierre ; la femme avec le panier sur la tête de Fritzner Alphonse devient le Dessalines de Castera Bazile. Dans chaque cas, et dans le mouvement d’une image à la suivante, elle s’intéresse moins à l’icône qu’à sa déconstruction en ses parties essentielles – les segments d’une ligne, les traces d’une couleur, les lignes ondulées d’une ruche en mousseline ou d’un cou de cheval. Elle défait donc les images du maître pour revenir aux mouvements individuels de celui-ci au moment de la réalisation de l’œuvre. C’est une quête constante de la ligne, réduite au minimum, épurée, élémentaire, qui lui offre la réponse à la question de l’essence du langage visuel de la Caraïbe, cette essence étant saisie non à travers le produit fini, mais à partir de l’acte ou du geste créateur. A travers le fond rose vif de Bubblegum Haitiana, elle questionne la candeur à l’eau de rose d’une Caraïbe tropicalisée, surcodée visuellement par de la joliesse et une esthétique de la « couleur locale ». Selon elle, ses dessins à l’encre de Chine rapides, impressionnistes, sont plutôt des signes de la présence des artistes qu’une mise en valeur de la surface de l’image, chaque ligne ou couleur offrant une opportunité pour saisir leur mouvement. Loin d’être des actes achevés aboutissant à l’accomplissement d’une image, les traits de Charlier représentent chacun les icônes de chaque artiste comme une série de mouvements en cours oubliés comme des marques sur une page. Mais en reproduisant les icônes, elle crée aussi son propre style, la re-création mimétique des dessins des maîtres sous la forme d’une œuvre en devenir. Ce travail laisse penser que les artistes sont, en quelque sorte, une écriture sur la surface du dessin, que leurs gestes s’animent au-dessous de la surface de l’image et débordent la couleur locale. Il est permis d’affirmer que Cybil Charlier étend le répertoire de l’artiste plasticien de la Caraïbe au-delà de la peinture et l’amène vers des formes telles que la calligraphie et l’écriture picturale. On sent dans son œuvre l’influence à la fois de l’impressionnisme abstrait et de l’art asiatique ; ces deux idéaux esthétiques accordant la priorité aux mouvements du créateur relèguent à l’arrière-plan le pittoresque ou l’étalage de la peinture sur la toile. Elle souligne son affinité avec la calligraphie chinoise en accrochant Bubblegum Haitiana et les autres pièces de la série telles que Marché ou À suivre sur de larges feuilles de papier avec des onglets donnant l’impression qu’elles sont suffisamment grandes pour porter le papier ou le rouleau en soie. (A suivre)

Michelle Stephens Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".