Un autre cas de viol qui embarrasse la MINUSTAH

Un soldat du contingent sri lankais de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti(MINUSTAH) est accusé d'avoir violé une jeune fille samedi soir à Léogâne. Un nouveau scandale qui vient ternir l'image de la mission onusienne déjà très embarrassée par plusieurs autres cas de viol.

Louis-Joseph Olivier
ljosepholivier@gmail.com
Par Louis-Joseph Olivier ljosepholivier@gmail.com
16 sept. 2013 | Lecture : 2 min.
Le soldat srilankais du nom de KDH Danuskha est accusé de violer une jeune fille de 18 ans à Léogâne. cette dernière, qui circulait dans les parages de la base du contingent srilankais à Léogâne, aurait même été sodomisée par ledit soldat. La jeune fille, dont l'identité n'a pas été révélée, a été admise à l'hôpital peu après les faits. Les autorités policière et judiciaire de la ville se sont rendues sur les lieux de l'agression pour le constat légal. Contactée par le quotidien Le Nouvelliste sur cette affaire, la porte-parole de la MINUSTA
CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.