« Yon lekòl tèt anba nan yon peyi tèt anba »

Publié le 2013-05-21 | Le Nouvelliste

National -

C'est autour du livre « Yon lekòl tèt anba nan yon peyi tèt anba » de Yves Déjean, que Lemète Zéphyr, Pierre Michel Chéry, Renaud Govain ont mené le débat ce lundi. Cette troisième conférence donnée aux éditions de l'Université d' Etat d' Haïti dans le cadre de la Quinzaine du livre a mis sur le tapis des interrogations soulevées par l'auteur. « Yon lekòl tèt anba nan yon peyi tèt anba » questionne le système scolaire haïtien et cherche la manière de le transformer pour qu'il soit au service de la collectivité. Yves Déjean a effectué une quantité de travaux scientifiques et pédagogiques sur l'apprentissage dans la langue créole. Ses livres sont rédigés en créole pour démontrer l'efficacité de la langue dans l'élaboration des sujets scientifiques, contrairement a ce qu'on peut penser. Apprendre à lire et à écrire dans une langue qu'on ne maîtrise pas, à quel résultat s'attendre ? « Le système qui nous a instruits est la cause de nos lacunes en français et en créole », déclare le professeur Renauld Govain. L'hypothèse avancée par Yves Déjean dans son livre est que l'Etat haïtien n'a pas donné la chance aux écoliers d'apprendre dans la langue qu'ils maîtrisent le mieux, le créole. Ces écoliers, pour la plupart, découvrent le français à l'école. Or, le développement des capacités mentales sont plus efficaces dans la langue maternelle. Apprendre à compter et réfléchir dans sa langue aurait permis à l'enfant créolophone de s'épanouir. Le transfert d'une langue à une autre (créole au français) deviendrait beaucoup moins compliqué, puisque à cinq ans un enfant peut facilement maîtriser deux jusqu'à trois langues. Il peut donc ajouter une seconde langue à celle qu'il écoute depuis le berceau. « Le créole doit être la langue d'enseignement ! », lance catégoriquement Pierre Michel Chéry, qui a écrit plusieurs ouvrages en créole et réalisé un travail sur le discours mathématique en créole. Estimant que les échecs en math sont dus au fait que les écoliers ne maîtrisent pas bien les concepts et sont incapables d'interpréter. Pour l'apprentissage des sciences surtout, le problème de la langue se pose. Le livre « Yon lekòl tèt anba nan yon peyi tèt anba » parle d'un ensemble de préjugés sociaux sur la langue créole. Erigeant ainsi des barrières qui nous limitent. Comment évoluer en dehors de la langue qui charrie ce que nous sommes?

Gaëlle Bien-aimé Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".