Prison

Publié le 2012-11-20 | Le Nouvelliste

Prizon Federal. La chanson de Blaze One a fait un tabac, il y a quelques années. Particulièrement dans les milieux sensibles au rap. Ce fameux rap kreyòl qui s’attire tous les quolibets, mais qui demeure le seul genre créatif à toucher à tous les sujets, à tous les tabous. Avec talent parfois, de l’audace toujours. Et une fougue sans nom.

Blaze One, dans Prizon Federal, dépeint la situation catastrophique de nos prisons. Du pénitencier national en particulier, cette Prison Civile de Port-au-Prince qui partage avec Le Nouvelliste un bout de la rue du Centre.

Blaze One, en chanteur engagé, présente le cas de ces « condamnés » qui, sans être nécessairement coupables, sont enfermés sans avoir été jugés.

Cela ne veut pas dire que tous ceux qui sont en prison en Haïti sont innocents. Non. La grande majorité y est tout simplement en détention prolongée. En dehors de l’application de toute décision de justice. Ils ne sont pas en prison pour purger une peine. Ils sont simplement victimes d’une justice hors la loi.

En Haïti, on entre en cellule pour une simple infraction, sous une accusation, une présomption et on y passe des jours, des mois, des années... en détention préventive.

Bien souvent, le séjour des oubliés du système dépasse le temps de la peine qui leur incomberait si on les jugeait coupables.

Dans des conditions exécrables, nous embastillons par précaution. Faute de mieux. Pour l’exemple. Parce que tous les Haïtiens sont coupables par principe aux yeux du système judiciaire.

Et parce que dans ce pays tout homme n’est pas un homme, il y en a parmi nous qui sont invisibles aux yeux de la machine. On les oublie en prison. Sans avoir constitué leurs dossiers.

Si vous n’êtes pas un criminel à l’entrée, tout vous porte à vous endurcir pour survivre. Nous ne réhabilitons pas.

Les conditions de détention frisent le camp de concentration et ce n’est pas trop dire.

Devant n’importe quelle instance, les anciens prisonniers haïtiens ont matière pour faire condamner tous les ministres de la Justice de ces dernières années et les chefs de tous les projets d’assistance à l’établissement de l’Etat de Droit en Haïti. Et pourtant la communauté internationale continue de baisser les yeux et les responsables haïtiens de minimiser le problème. Le pire et la politique du pire cohabitent.

Dans cette édition du Nouvelliste, nous publions un article du journal La Presse du Canada et un autre de notre reporter Roberson Alphonse. Le constat est le même. Cela va mal pour les condamnés et pour les autres dans nos prisons.

Quand on sait que les établissements pénitentiaires sont ouverts à toutes les couches de la population et que personne n’est à l’abri d’un séjour en prison, on se demande pourquoi la société haïtienne persiste à ne pas décongestionner les cellules et à rendre digne la vie des enfermés.

Des citoyens, avant ou après leur accession à la présidence,  y ont séjourné. Pourtant, personne ne prend à bras-le-corps le dossier. La prison en Haïti est une loterie. On ne sait jamais quand on en a un billet d’entrée par l’étroite porte.

 

 

Frantz Duval Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".