Besoin de poème

Iléus Papillon, le poète qui fait le choix d' une poésie à la fois intense et sensuelle

Avec Tessons de vers, Tessons de rêves et Tribòbabò, le jeune poète, Iléus Papillon, originaire de Port-Margot, poursuit son rêve de se tailler une place de choix parmi les grands noms de la littérature haïtienne contemporaine.

Publié le 2012-09-04 | lenouvelliste.com

L’écriture de Papillon, en dépit de cette grande imperfection constatée au niveau de la maîtrise de la graphie créole, garde cette vivacité qui tient le lecteur ébahi face à la complexité de l’existence et ses caprices juvéniles. Ses textes en français ou en créole expriment des sentiments qui  découlent d’une part, du souci de projeter une bonne image d’Haïti, et d’autre part, d’une haute voltige vers l’amour avec tout ce qu’il  a d’incertain et de léger.

« Je rêve d’un pays vivant

Où les enfants ne mourront plus de désespoir.

Je rêve de belles nuits tendres

A passer sous les éclats de la lune

Je rêve de baisers parmi nos tambours

Nos cocotiers et nos bordures de mer...

Je rêve d’une Haïti miellée

Mon île de roses étincelantes

Fille d’Afrique

Terre de soleil

Je t’aime avec les fortes intensités de l’amour. »

 

Réaffirmer un sens perdu de la dignité semble être l'objectif de l’œuvre de Papillon. Elle peut être aussi perçue comme le cri d’alarme d’un homme qui se fait le porte-parole et le témoin des vicissitudes endurées par un peuple condamné à affronter les avatars de l’existence . La poésie d'Iléus Papillon est un va-et-vient dans un univers utopique où ses sentiments, comme ceux de bon nombre d’humains, sont soumis à une folie évasive, une soif inassouvie. C’est comme une âme troublée  qui se cherche . Un cœur déchiré, meurtri en quête de rempart. A partir d’images simples et de métaphores brûlantes empruntées au quotidien et à la nature, Papillon évoque le sentiment tragique de la vie en prêtant une attention particulière aux interdits.

“Kitem mete dife nan branch ou

Kitem boule zèl ou

Poum fè ponpye bay sirèn

Sou espwa dlo jew...”

Iléus Papillon fait partie des 20 nominés  du prix chasseur de poésie 2012 octroyé par la RAL, M, Revue d’Art et de Littérature, Musique.

Lord Edwin Byron ebyronlord@gmail.com Twitter : @LordEdwinByron
Auteur


Réagir à cet article