Une réponse aux troubles du langage

L'orthophoniste ( ortho: droit , correct et phonè : voix) est le professionnel de la santé qui s'occupe de la rééducation de la voix, de la parole et des troubles du langage oral et écrit et qui intervient auprès d'enfants, d'adolescents, d'adultes et de personnes âgées en difficulté dans leur communication. Madame Nadia Gybels Édouard, l'une des rares orthophonistes du pays, a répondu aux questions de Le Nouvelliste sur cette problématique.

Publié le 2012-09-03 | Le Nouvelliste

Le Nouvelliste : De quoi s'occupe exactement l'orthophoniste?

 

Nadia Gybels Édouard : l'orthophonie s'occupe de la rééducation du langage oral et écrit. Elle touche les troubles de la voix ( dysphonie), les troubles articulatoires, les troubles de l'élocution ( bégaiement, bredouillement ) et les troubles du développement du langage verbal ( absence ou retard ). Sur le plan du langage écrit, l'orthophonie se penche sur toutes les difficultés d'apprentissage de la lecture ( éventuellement dyslexie), de l'orthographe ( éventuellement dysorthographie) et du calcul ( éventuellement dyscalculie).

 

Le Nouvelliste : Quels signes indiquent à un parent que son enfant souffre d'un trouble du langage et qu'il lui faut se référer à un orthophoniste?

 

Nadia Gybels Édouard : quand un enfant de trois ans ne s'exprime pas ou que les troubles articulatoires sont importants au point que son langage soit incompréhensible. 

Lorsque certains mots ne sont pas bien articulés alors que l'enfant a déjà atteint ses quatre ans. L'absence de langage, le retard de développement du langage et les troubles articulatoires sont de bonnes raisons pour consulter un orthophoniste . Le plus souvent ce sont les écoles qui avertissent les parents qu'il y a un problème de langage.

 

Le Nouvelliste: Comment cela se passe au moment de la prise en charge?

 

Nadia Gybels Édouard : tout d'abord, une évaluation est réalisée afin de diagnostiquer le problème et éventuellement la cause du problème. Si la rééducation orthophonique s'avère nécessaire, un horaire est établi avec les parents. Les enfants sont reçus deux fois par semaine pour des séances de trente minutes.

 

Le Nouvelliste : Normalement , en quoi consistent les exercices que l'on fait avec quelqu'un qui a des difficultés de langage ?

 

N.G.E : les exercices diffèrent selon les cas.

Dans ma pratique, je rencontre souvent des enfants avec des troubles articulatoires, je travaille donc l'articulation en leur apprenant à positionner correctement la langue, les lèvres etc...

Je reçois également des enfants qui n'ont pas encore développé le langage, dans ce cas, je vais les inciter à communiquer et l'articulation n'est plus une priorité pour moi.

En cas d'adultes ayant subi un accident cardio-vasculaire , la rééducation dépend de la localisation de l'atteinte  neurologique. Le trouble de langage consécutif à un stroke s'appelle l'aphasie qui s'accompagne souvent d'une paralysie d'un côté du corps (hémiplégie). L'aphasie peut toucher l'aspect expression du langage , l'aspect compréhension ou les deux en même temps.

 

L.N: Combien de temps dure un traitement.

 

N.G.E : la durée d'un traitement dépend du trouble et  de sa gravité en premier lieu. Elle dépend également de l'âge du patient, de ses facultés d'attention, de sa maturité . Deux enfants peuvent présenter le même trouble et avoir un traitement de durée différente en fonction justement de l'âge , de la motivation et de la maturité du patient.

Je dirais toutefois qu'en général, les enfants sont suivis entre six mois et un an. Il est à noter que certains troubles du langage oral rejaillissent parfois sur le langage écrit,  d'où une prolongation de la rééducation s'avère nécessaire pour accompagner l'enfant dans l'apprentissage de la lecture et de l'écriture.

 

L.N: Qu'en est il des enfants sourds?

 

N.G.E : il faut savoir qu'il y a différents niveaux de surdité.

D'une part il y a la surdité légère et moyenne qui peut se traiter avec une prothèse auditive et nécessite le suivi par un orthophoniste pour aider l'enfant à s'adapter à sa prothèse et à améliorer son articulation.

D'autre part, il y a la surdité profonde qui requiert une prise en charge spécialisée dans des institutions où l'enfant sera initié à la lecture labiale, à l'éducation auditive et au langage des signes.

 

L.N : quel est le cas le plus difficile auquel vous ayez fait face jusqu'à présent?

 

N.G.E: j'ai reçu un enfant de trois ans qui présentait un retard important de langage en l'absence de retard intellectuel: il ne parlait pas. Plus tard, le diagnostic d'autisme sera posé par une psychologue. L'autisme est un repli sursoi, une perte de contact avec la réalité, l'enfant autiste vit dans son monde, il ne communique pas avec autrui et ne se soucie pas des échanges. J'ai suivi cet enfant pendant 5 ans. Il a commencé à parler en ne disant que les voyelles des mots, je vous assure que cela demande des capacités d'analyse incroyable pour arriver à n'articuler que les sons vocaux. Il était capable de vous dire des phrases entières ainsi. Finalement, les consonnes ont été introduites les unes après les autres jusqu'à ce l'enfant atteigne un niveau d'articulation et de langage correct.

C'est un travail que j'ai pu accomplir avec le soutien des parents qui étaient extraordinaires, des enseignants compréhensifs  et avec le concours d'autres collègues. Un travail d'équipe...

 

L.N : Les prix pour les  consultations en clinique privée sont-ils abordables?

 

N.G.E:  Je dois avouer que mes tarifs sont relativement abordables. J'essaie de voir avec les psychologues quels sont les tarifs sur le marché.

Par ailleurs, il arrive qu'une personne ne puisse pas payer le tarif régulier , alors je fais une entente avec elle.

 

L.N.: Depuis 23 ans que vous exercez dans le pays comme la seule orthophoniste, avez-vous déjà reçu une quelconque aide ou reconnaissance des autorités haïtiennes?

 

N.G.E : Tout d'abord, je voudrais préciser que je ne suis plus la seule orthophoniste depuis deux ans, j'ai une collègue qui s'appelle Anaelle Allien .

J'ai reçu une année le prix de la Francophonie.

Ma réelle reconnaissance, je la puise à travers la joie des enfants et des parents qui sont heureux de pouvoir communiquer l'un avec l'autre, qui sont fiers des progrès réalisés à l'école. Je la puise également à travers les remerciements formulés par les participants à des séminaires que je donne.

 

L.N: Où faire de telles études en Haïti?

 

N.G.E: Malheureusement, il faut aller ailleurs. J'ai étudié en Belgique, mon pays d'origine. Ma collègue a étudié à New York . Je sais que cette discipline s'apprend également au Canada et en France.

 

L.N: Est-ce une discipline connexe à la médecine?

 

N.G.E: C'est du paramédical. Il n'est pas nécessaire de faire des études en médecine pour faire l'orthophonie. Après le baccalauréat, on peut s'inscrire dans une université qui va orienter vers l'orthophonie. C'est un champ qui requiert des connaissances en psychologie, en développement de l'enfant et en neurologie. Je dois ajouter qu'un orthophoniste, en plus de travailler en collaboration avec les psychologues, les pédiatres, les neurologues, travaille également avec les dentistes et orthodontistes à qui il réfère des patients. Parfois ce sont eux qui réfèrent un patient  à l'orthophoniste lorsque le problème dentaire provient d'un mouvement inadéquat de la langue.

 

L.N: À un jeune qui serait intéressé par ce champ-là, que diriez vous?

 

N.G.E: D'y aller! D'ailleurs, il y a une jeune étudiante qui vient m'observer de temps en temps afin d'être sûre de son choix. Ma porte est ouverte pour toutes les questions et éventuellement , avec une planification, pour un stage d'observation.

 

L.N.: comment vous contacter?

 

N.G.E : Àu numéro 37 03 72 44 ou par courriel à l'adresse email suivante: nadiafgedouard@yahoo.fr . Mais je ne reçois que sur rendez-vous.

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".