Un défi de taille à relever -entre autres- dans l'intérêt de la partie commune

Insertion Demandée

Publié le 2012-08-29 | Le Nouvelliste

«Qu’importe à un honnête homme et à un patriote de quel côté partent les applaudissements ou des sifflets, s’il sait qu’il fait son devoir, qu’il sert son pays et qu’il  a pour lui la vérité et l’avenir.»

Au cours de notre existence, malheureusement, le sentiment des sacrifices s’est peu à peu affaibli, quoi qu’il en soit il ne faut point reculer devant les sacrifices qui s’imposent. Car aucune nation ne doit être occupée en permanence à l’échelle universelle. Or, l’occupation d’Haïti- ce qui est surprenant- date de 18 ans (1994-2012).

Aucune nation n’a été chargée par une sorte de droit divin de régler le sort des autres nations.

Comment Haïti, ce digne exemple nègre, qui a combattu aux côtés des Américains à Savanah pour leur indépendance, qui a apporté aussi bien son aide à Simon Bolivar au Venezuela- Caracas, peut-elle continuer à vivre la tête baissée, le drapeau en berne, les poignets menottés et les chevilles enchaînées?

Il appartient donc, dans cette conjoncture, à ses fils de lui retrouver- par quelque moyen- sa fierté, son orgueil, sa dignité, sa souveraineté nationale et de rompre avec ce long silence- dirons-nous- coupable, qui trahit même le rôle qu’ils sont appelés à jouer en la circonstance.

La minute est donc décisive en vue d’une solution définitive à cette interminable crise: l’occupation prolongée d’Haïti-1915-1994-2006 à nos jours.

Car l’ordre juridique, sur lequel reposent les Nations unies, reconnaît l’égalité des Etats et admet l’application du Droit international à tous les Etats indépendants sans distinction dans le cadre de l’autodétermination, de la non-intervention, l’illégalité de l’usage de la Force armée pour violer hypocritement- par des mesures détournées- les procédures pacifiques pourtant préconisées publiquement, alors que du haut des tribunes internationales, on proclamait leur caractère justifié.

L’heure est à l’action patriotique, c’est-à-dire à la refondation du pays, à la reconstruction des institutions démocratiques.

L’heure -disons-nous- n’est pas à la manœuvre des foules inconscientes. La victime de toute aventure sera encore le brave peuple, comme toujours, qui en fera les frais.

Que cette décision n’ait plu à tous, il n’y a là rien d’étonnant. Tant d’ambitions sont déchaînées. Ce qui prévaut et doit prévaloir, c’est l’intérêt collectif, l’intérêt de la patrie commune. Car, Haïti dans l’état de délabrement où elle se trouve depuis le tremblement de terre de 2010, ne peut supporter aucun trouble, aucun choc. Voire «Un leve kampe». Ce seraitle désastre.

La tâche des gouvernants de l’heure est d’une extraordinaire complexité: revendications ouvrières, antagonisme des parties, réformes administratives, etc., autant de problèmes difficiles à résoudre, urgents, posés devant la conscience du pouvoir. Ce qui peut, d’un moment à l’autre, provoquer des comportements regrettables. Il faudra, par contre, de la sagesse, de la réflexion, des concessions réciproques dans le cadre de certains principes intangibles et inaliénables.

Cependant, quelles que soient les difficultés rencontrées, la tâche primordiale des citoyens conscients, la seule, l’unique est de sauvegarder l’intérêt de la patrie commune, en relevant d’abord le défi de taille : la honte faite aux titans de la Ravine-à-Couleuvre, de la Crête-à- Pierrot et de Vertières.

 

Le pays avant tout. Arthur V. Calixte Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".