Notre PIB

Publié le 2012-08-01 | Le Nouvelliste

Le monde entier est au courant. L’univers a pris note. Nous savons nous y prendre pour fêter. A notre manière. Trois jours de bamboche et même pas un petit jour de congé.

Stoïques, ce mercredi, nous avons repris le travail. Personne ne va se fouler la rate, mais au moins on n’aura pas à revenir jeudi sur les commentaires et perdre un autre jour ouvrable à ressasser d’interminables palabres et des exploits inventés.

Même si, honnêtement, ce mercredi sans nom (ce n’est pas celui des cendres bis), on aurait pu le décréter, quand même, jour de repos. Ce n'aurait pas été de trop.

Mais, comme le dit l'adage, on ne peut pas tout avoir.

Trois carnavals en moins de six mois (Jacmel, les Cayes et Port-au-Prince), à ce rythme-là nous allons récupérer toutes les festivités carnavalesques que nous avons perdues en 1986, 1987, 2004, 2010 ou en quelles autres années encore de petites fêtes ou de festivités manquées.

Ah ! ce Martelly, il est cool.

Un chanteur devenu président et un président encore chanteur ne nous en devait pas moins : de la fête, de la fête et de la fête encore.

Et silence les boudeurs qui ne voient en ce carnaval des Fleurs qu’une occasion de gaspiller de l’argent public !

Au carnaval, que la fête coûte 30 millions ou 300 millions de gourdes les trois jours, cela ne fait que 3 ou 30 gourdes de dépense par Haïtien.

Vraiment peu.

Si on y ajoute les Haïtiens de la diaspora qui ont tous envie de venir et les étrangers qui y prennent part, la facture est dérisoire.

Notre indice national de "Part Individuelle de Bonheur", ce PIB qui fait tant défaut aux pays riches, aux nations qui triment pour sortir la tête de l’eau du sous-développement et aux populations comblées de biens matériels mais malheureuses, va faire des envieux partout.

Haïti, première nation heureuse sur la terre. Nous sommes à la porte d’un nouveau monde.

Encore une fois, nous allons être les premiers à tracer le chemin vers un état d’esprit novateur que le monde entier nous enviera, nous convoitera.

Le FMI et la Banque mondiale, nos amis jaloux et nos voisins à l’affût vont s’y mettre. On les entend déjà tonner : « Quelle est cette affaire de plusieurs carnavals par an? Les Haïtiens ne doivent pas être le peuple le plus heureux au monde ».

Allez, ne nous soucions pas d’eux. On remet la musique et la foule en ordre de bataille à la plus prochaine occasion cette année.

Les carnavals à la file indienne nous permettent d’être heureux sans trop nous soucier de ce qui ne marche pas. Un tient vaut mieux que deux qu’on ne peut pas avoir. Le développement et le bonheur sont incompatibles. N’ayons point honte d’être heureux.

Cela dit, tout de même, le carnaval à gogo crée une atmosphère, un climat, une joie de vivre qui peuvent alimenter nos envies d’entrer dans la course vers d’autres défis. Souhaitons-le. Travaillons-y. Nous ne serons que plus heureux à la prochaine pause carnavalesque.

 

Frantz Duval duval@lenouvelliste.com Twitter:@dalfaz Retrouvez les éditos et les grands titres du Nouvelliste commentés chaque matin, entre 7 h et 8 h, sur Magik 9 (100.9 FM) ou www.magik9haiti.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".