Pour Haiti quel tourisme ?

A la ministre du Tourisme, madame Stéphanie Balmir Villedrouin

Publié le 2012-07-19 | Le Nouvelliste

J’ai suivi avec intérêt votre interview avec Nancy Roc. Comme toujours, vous vous êtes montrée confiante dans le devenir du tourisme en Haïti. Votre dynamisme est admiré dans tous les milieux. Cependant, malgré vos initiatives constructives, certains demandent s’il ne faudrait pas imiter la République dominicaine dans son choix de tourisme de masse.
En quoi consiste ce tourisme ?
Les stations balnéaires dominicaines, couramment appelées RESORTS, sont définies par un humoriste comme étant des «usines étrangères sans cheminées installées sur territoire dominicain ». Elles n’ont rien à voir avec le développement du pays ; aucun rapport avec aucune ville. Elles ne sont intégrées nulle part. Ce sont des enclaves, un peu comme les zones franches. On les appelle aussi : « Vacances tout payé » Nourriture et boissons sans limite.
Il faut cependant admettre qu’elles offrent des avantages tels :
- utilisation de main-d’œuvre dominicaine ;
-  utilisation de produits dominicains : fruits, légumes, boissons (bière, rhum, gazeuses)…
-  taxes importantes qui renflouent les caisses du gouvernement dominicain.
Cependant, pour Haïti, les études faites priorisent  un tourisme intégré,  que vous semblez  implanter heureusement.
Je vous suggère de continuer le travail entamé et de renforcer vos initiatives concernant le développement communautaire et  le touris lakay que nous définissons comme une konbit  de 3 forces : la communauté, les jeunes ,  originaires de cette communauté (formés à l’entrepreneuriat via des séminaires spécifiques) et la diaspora originaire de ce même lakay.

Suggestion: schéma d'aménagement simple de chaque région


Des études savantes ont été faites- : elles ne sont pas à la portée du commun des mortels
Pour encourager les investissements, il est indiqué de présenter un plan  d'aménagement simple de chaque région  montrant de façon  nette et précise les zonings, les sites à visiter, les projets possibles, carte lisible par tout un chacun.     
Exemple:  la carte du Grand Nord montrerait  la position  de l’aéroport international;  les grandes routes et avenues autant que possible faites (belles et fleuries).
- Les espaces réservés aux hôtels – grands et petits.
- les sites bien délimités à exploiter par les communautés .
Seraient évidemment mentionnés, relevant du ministère du Tourisme :
- Labadie et les projets liés ;
- l’héritage christophien: le palais Sans-Souci (spectacles sons et lumières prévus…),
     La Citadelle  -Les forts… Les routes y conduisant…les centres d’accueil…
des projets concernant l'île de la Tortue
-Pour l'île de la Tortue, « île aux pirates », toute l’histoire de la flibuste, des Frères de la Côte… : un projet à la Disney World. Les bateaux de croisière s’y arrêteraient… Des chaloupes typiques y conduiraient les visiteurs du Grand Nord.
Haïti, ne disposant pas de capitaux, ferait appel au capital étranger : les investisseurs  auraient 40%  et l’Etat haïtien 60 % .( ???) Contrat impliquant l’obligation d’employer des Haïtiens en priorité ; de consommer les produits haïtiens disponibles…. Et évidemment de prévoir logement et travail pour les habitants de l’île.
- Plage de sable fin de la Tortue…

II.- Pour encourager le touris lakay
Vous présentez  dans des feuillets,- à l’attention des communautés - des exemples de sites et la manière de les exploiter :
a) grottes indiennes – type d’accueil prévu : village taino, modèle d’artisanat original tels amulettes, chaise  d’Anacaona en miniature, cassaves… histoire indienne à conter par des guides locaux formés à cet  effet - environnement embelli…tonnelles originales… 
b) ruines coloniales - type d’accueil différent: affranchis, jus de canne… histoire de ce temps  à conter ;
c) site de la Nativité, le village Guacanagaric : autre type d’accueil, autre histoire à conter…
En conclusion : C’est ce shéma d'aménagement, simple et précis, qu'il faudrait vulagariser, montrant un zoning rassurant, susceptible de créer la confiance  indispensable aux investissements - grands et petits.


………………………….


N.B..
Si on avait fait ces plans, on n’aurait pas eu de place pour y flanquer des usines et le local offert par nos voisins aurait été bâti sur le campus proposé par le Dr Louis Noisin - le premier  à penser : Université Roi Christophe- et dont on a mis de côté l’intéressant projet.
Il est évident que les usines sont une plaie dans le visage touristique du Grand Nord . Leur place était à la sortie de Port-au-Prince, là où on a laissé s’installer les bidonvilles dits canaan. Ce transfert- par le gouvernement  antérieur - est un crime commis contre l’environnement, la production agricole, l’écosystème et le tourisme du  Grand Nord. Les études du Nord avaient montré sa destination touristique et agricole. Incroyable ! On a délogé 366 cultivateurs pour installer ces usines.
En vous félicitant pour votre dynamisme, je vous souhaite bon courage, Madame la Ministre, car il vous faudra continuer d’avancer malgré cette incontournable réalité que sont ces usines.  

Odette Roy Fombrun Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".