XVIIIe Rencontre du Forum de São Paulo (FSP)

Insertion demandé

Publié le 2012-07-18 | Le Nouvelliste

                                                           Du 3 au 6 juillet 2012

                                                            Caracas, Venezuela

Résolution

La XVIIIe Rencontre du Forum de São Paulo, tenue à Caracas, Venezuela, du 3 au 6 juillet 2012, en solidarité au peuple haïtien et en soutien aux partis politiques et mouvements sociaux luttant pour l’instauration d’un État de droit démocratique et l’avènement d’une Nouvelle Haïti libre, juste, prospère, indépendante et inclusive, adopte la résolution suivante :

Les partis frères du FSP :

  1. soutiennent fermement les partis démocratiques de gauche et de centre gauche, de même que les mouvements sociaux, dans la lutte pour le recouvrement de la dignité et de la souveraineté de leur pays meurtri et exsangue ;

 1- condamnent l’invasion d’Haïti par les Organisations non gouvernementales (ONG), ainsi que les activités de certains gouvernements étrangers visant à renforcer le vide étatique dans la partie occidentale de l’île caribéenne ;

  1. dénoncent les plans des gouvernements étrangers et des firmes transnationales visant à exploiter les ressources naturelles du pays au détriment des intérêts du peuple haïtien ;

 1. demeurent convaincus que le processus devant conduire à l’autodétermination du peuple haïtien et à l’amélioration de ses conditions matérielles d’existence passe par le départ d’Haïti des forces onusiennes ;

 1. s’engagent à encourager les gouvernements et institutions latino-américains et caribéens à travailler, de concert avec le gouvernement haïtien, en vue du renforcement des structures et institutions étatiques, ce dans le but de favoriser la consolidation de la démocratie, ainsi que le processus de développement économique et social en Haïti ;

 1. réclament l’application du principe de non-intervention dans les affaires internes d’Haïti dans l’organisation des prochaines joutes électorales, afin d’éviter le contrôle du processus électoral par l’OEA, l’ONU et certains gouvernements étrangers ;

 1. se prononcent en faveur du dédommagement des milliers de familles victimes du choléra, introduit dans le pays par les forces onusiennes ;

 1. Le peuple haïtien entend vivre libre et indépendant, dans un environnement sain. Il veut manger à sa faim, avoir accès à l’éducation, aux soins de santé, aux logements sociaux et aux loisirs et mettre ainsi, aux côtés de tous les peuples, sa créativité au service de la construction d’un monde meilleur. C’est le droit légitime du peuple haïtien. À cette fin, il compte sur la solidarité latino-américaine et caribéenne. Les partis frères du FSP s’engagent à l’accompagner dans la lutte pour la conquête de ses droits fondamentaux.

 

Caracas, le 6 juillet 2012

 

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".