In Memoriam

Alphonse Saint Louis, dit Mimi est parti

Publié le 2012-06-28 | Le Nouvelliste

Le système éducatif haïtien est en deuil. Le baccalauréat, dans ses rouages. Cette perte, en effet, s'inscrit à plus d'un titre, dans les compartiments de la chose docimologique. Depuis des lustres, M. Alphonse Saint Louis prenait du gout à donner le ton à la didactique de la chimie, dans les murs scolaires haïtien. Il se duplique avec bonheur à créer de petits Alphonses, dotants ainsi toutes les bonnes écoles de Port au Prince d'un professeur de chimie façonné de ses mains d'ange. Histoire de dire qu'il est absent dans sa présence partout où par le physique il ne pouvait porter ses pas. Perfectionniste en tout ce qui touche aux choses de l'enseignement, d'allure simple, M. Saint Louis n'est pas moins un éléphant blanc. Il a su doter le curriculum du secondaire d'une infinité d'ouvrages de sciences naturelles, de chimie pour toutes les classes. En bon disciple de Claude Bernard et de Lamark, il allie l'observation et l'expérimentation. Il serait à l'origine de l'érection d'un laboratoire de chimie au Nouveau Collège Bird pour former les nombreuses générations de birdiens. Il est encore vivant dans ses ouvrages et dans ses textes d'évaluation et dans la courbe qu'il exprimait aux examens d'état avec sérieux et rigueur. C'était le modèle du professeur désintéressé, respectueux de ses apprenants et de ses pairs, un maniaque de la ponctualité et de ses engagements. On se plaisait à l'appeler dans les rencontres professorales : M. le méthodique. Un clin d'oeil à son mentor admiré. N'est-ce-pas, Monsieur Michel Faubert ? Il est parti ad patres en donnant à l'humanité toute la mesure de son génie et de sa dévotion aux choses de l'esprit. La terre, dans une clémence duelle et méritoire ne lui sera que légère. De son vivant, il a pu décrocher de ses pairs, de ses élèves de ses parents et des parents de ses élèves le prix Nobel de la bonne Humeur. Il dispensait ses cours dans une ambiance toute sereine et ses pupilles étaient fiers de ses prouesses et de ses prestations. Il feint de nous laisser mais en ayant la prudence de conduire ces jeunes esprits sur les fronts de bataille des examens d'Etats. Sa voix mortelle encore dans ma tète quand un lundi de fin de mois, il interrompit gentiment une de mes classes d'espagnole pour tirer la sonnette d'alarme de la conscience des enfants un regard de leurs études et de leur avenir. Mimi, nous conservons jalousement dans l'écrin et le musée de notre coeur ton sourire, ta hauteur de vue comme une perle et une inspiration. Ton enthousiasme est comme le fer de lance de notre motivation. Ta rigueur se veut un crédo du professeur mondial. Ta moralité n'est pas moins un vecteur de sagesse contagieuse. M. Alphonse Saint Louis a oeuvré du bec et des ongles pour redonner ses lettres de noblesse à un système éducatif qui s'effiloche. Il tenait en horreur cette utilisation sordide et abusive du téléphone potable qui ne fait que désacraliser le prestige des examens officiels. Il avait plusieurs cordes à son arc. Amant des langues étrangères, cet humaniste des temps modernes taquinait les langues de Cervantes de Shakespeare et d'Alexis Tolstoï avec un égal bonheur. C'est le baobab de l'enseignement haïtien. Il est parti pour des rives lumineuses en laissant à ces générations de jeunes qu'il a concocté le soin de creuser les sciences sans paresser. Ils ont appris d'exemples à se tenir la dragée haute pour réussir par l'effort, la méthode et non par ces procédés sordides des placebos qui nous font perdre notre âme. Ce professeur homérique a claque, comme l'ont fait avant lui ces grands forgerons de l'humanité : Edner et Franck saint Victor, Alexandre Nathaniel, Michel Moise, Claude Viala pour ne citer que ces désincarnés qui veillent encore comme des dieux lares sur le chemin de l'éducation haïtienne. Nous continuerons à marcher, Maitre Saint-Louis, sur vos brisées en approchant chaque apprenant comme une plantule que le vrai jardinier de l'éducation appelle de son nom pour lui transmettre la sève de la fraternité universelle. On n'a pas besoin de consulter les oracles pour savoir que Monsieur Alphonse Saint Louis affectionnait l'éducation comme les prunelles de ses yeux. Le bâton de craie qu'il tenait inlassablement jusqu'à con dernier soupir est un hameçon fascinant auquel mordront de nombreux jeunes haïtiens après lui. Cet enseignant est un géant, un parangon, une cathédrale d'altruisme, un érudit qui s'ignore. Votre nom sera pour les enseignants en Haïti et à Bird, une estampille de bonté, de générosité de franchise. O Mimi, tu es dans nos coeurs une flamme inextinguible, une école de pensée qui allie dans une trilogie éternelle : le savoir sans ivresse orgueilleuse, le savoir-faire dénué de toute routine obnubilante et desséchante et le savoir-être à l'opposé d'un moi hypertrophié de mégalomanie. Mimi, tu es parti, mais laissant ton âme comme un baume dans notre âme d'éducateur.
Jean Louis Hervé Thibeaud Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".