Confidences d'un ambassadeur sortant....

Avec des mammouths de la presse, l'ambassadeur américain Kenneth H. Merten s'est prêté au jeu des questions réponses...

Roberson Alphonse
ralphonse@lenouvelliste.com
Par Roberson Alphonse ralphonse@lenouvelliste.com
15 juin 2012 | Lecture : 5 min.
Kenneth H. Merten boucle sa mission le 20 juillet. Pas sans quelques confidences sur Haïti, « un pays intéressant et compliqué ». « Plus compliqué que les gens ne le pensent », souligne le diplomate américain, acteur important, témoin privilégié des trois dernières années, marquées par le tremblement de terre du 12 janvier, les ratés de la reconstruction, l'épidémie de choléra et les élections. Enfoncé dans un fauteuil du petit salon de sa résidence à Musseau, Kenneth H. Merten, que l'on considère comme le « sauveur de Martelly », refuse
CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.