Médias/ Anniversaire/ Concert

Radio-Télé Lumière a célébré ses 53 ans

Le Palais municipal de Delmas a servi, dimanche soir, de (vaste) podium aux artistes du monde évangélique, qui ont offert un grand spectacle à des milliers de personnes à l'occasion du 53e anniversaire de Radio Télé Lumière.

Publié le 2012-03-05 | lenouvelliste.com

La voix est un instrument hors pair. Un instrument, qui remplace tous les autres quand les jeunes chanteurs du groupe Union des Frères en Christ performent sur scène. Quand ils modulent leur voix sur plusieurs registres de tons, l'acapela qu'ils donnent à entendre fait rêver l'auditoire. Devant un public attentif s'est déroulé, le dimanche 26 février dernier, le concert traditionnel de Radio-Télé Lumière pour fêter ses 53 ans d'existence. Contrairement à l'année précédente, les groupes à l'affiche ont pendant trois heures et demie gratifié le public d'un spectacle captivant grâce à l'amélioration portée sur le plan technique. Différentes formations musicales, notamment la chorale Alléluia, la troupe « Prodige », Linda Noël (gagnante de l'édition 2011 du concours chants d'Espérance de Radio-Télé Lumière), Les Christophiles, les groupes Union des Frères en Christ et Beraca, ainsi que Clara Pierre-Louis et Jérémie Joseph venus respectivement des États-Unis et de la République dominicaine, ont charmé l'auditoire par des chansons perçues comme de véritables classiques du répertoire évangélique et que le public ne s'est pas fait prier pour reprendre en choeur lors des performances musicales. Comme les jeunes chanteurs du groupe Union des Frères en Christ, l'artiste Jérémie Joseph, venu spécialement de la République voisine pour la circonstance, s'est imposé en gardant la scène plus longtemps que prévu, en dépit des signaux royalement ignorés desdits organisateurs. On retient aussi la performance remarquable de la troupe « Prodige », qui a épaté le public par trois chorégraphies de bonne facture. Sans oublier la chorale Alléluia, qui a exécuté deux morceaux comme pour casser le dernier fil qui maintenait ce qui restait de la foule dense du début avec la pluie menaçante. Débordée par l'affluence des invités, le palais municipal explosait sous les applaudissements d'une assistance euphorique. « Rien de mieux pour fêter avec la doyenne des stations de radio évangélique en Haïti », a indiqué, ravi, Jude Saint-Fleur, fan incontesté de la chorale Alléluia. « Ça fait longtemps que les activités évangéliques n'ont pas attiré tant de monde. J'ai eu assez pour mon argent», se réjouit Anne-Marie, une animatrice de spectacle de variétés. Fondé le 20 février 1959 par un groupe de missionnaires américains présidé par le pasteur David Hartt, à Cité Lumière, aux Cayes, Radio Lumière reste et demeure aujourd'hui l'un des plus précieux et des plus remarquables joyaux du patrimoine évangélique haïtien. Étant également une station communautaire, elle cherche à atteindre le plus grand nombre possible d'auditeurs vivant en dehors des grandes villes. 53 ans pour une station de la trempe de Radio Lumière qui oeuvre à la promotion des grandes valeurs et de l'éthique chrétienne qui ont toujours fait la fierté de l'homme haïtien à travers le cadran, ça se fête. Tenir durant toutes ces années dans des conditions difficiles, dans un secteur où l'on est souvent en butte à l'incompréhension des uns et des autres, cela mérite d'être célébré.
Amos Cincir cincir2005@yahoo.fr
Auteur


Réagir à cet article