Le retour des sanctions américaines

Editorial - Cela faisait des années que des sanctions ciblées émises par des autorités américaines n’avaient pas touché des responsables haïtiens pour des questions de violation des droits humains. Il y a eu certes des affaires de drogue, des accusations, des transferts d’accusés vers les États-Unis d’Amérique. Il y a couramment des visas qui sont annulés ou des menaces d’annulation de visas qui circulent. Mais des sanctions du Département du Trésor contre des officiels et alliés d’un gouvernement en place en Haïti, il faut remonter loin dans le temps pour en trouver. Encore une fois, c’est l’administration de Donald Trump, réputée proche de celle...

Institutions indépendantes et libertés publiques s’évaporent

Editorial - La valse des décrets continue. Le gouvernement est si pressé qu’il ne peut plus attendre les jours normaux de parution du journal officiel pour rendre publiques ses décisions. Pour la deuxième fois en moins d’une semaine, c’est un numéro spécial du journal Le Moniteur qui nous informe. Après le numéro spécial du journal officiel de la République, Le Moniteur en date du 26 novembre 2020, portant création par décret de l’«Agence nationale d’intelligence » (ANI) et d’un autre décret dit de « Renforcement de la sécurité publique », c’est un autre numéro spécial, le # 41, en date du lundi 30 novembre 2020,...

Incapables de traiter la grippe, nos autorités veulent guérir le cancer

Editorial - En 2007, le ministre de la Santé publique et de la Population d’alors, le Dr Robert Auguste, confiait à un groupe de journalistes internationaux en visite dans le pays qu’Haïti allait construire le plus grand centre de traitement du cancer de la Caraïbe. À cette époque, l’hôpital Saint-Michel de Jacmel était quasidysfonctionnel parce que son groupe électrogène était tombé en panne. Après avoir visité l’hôpital Saint-Michel et pris connaissance du projet du ministre, l’un des membres de la délégation se demandait comment un pays qui n'était pas capable de traiter la grippe allait traiter le cancer. Les deux derniers décrets...

Le carnaval marqueur de nos progrès, de nos retards et de nos échecs

Editorial - Le président de la République a dévoilé pendant sa tournée de la fin de semaine dans le Nord-Ouest que la prochaine édition du carnaval national aura lieu à Port-de-Paix. Les 14, 15 et 16 février 2021, le pays est invité à aller danser loin de Port-au-Prince et de ses problèmes. En 2020, le refus du cartel municipal de la capitale de se jeter corps et âme dans la fête et les premières manifestations violentes de policiers suivies d’affrontements meurtriers avec les Forces Armées d’Haïti avaient tué dans l’œuf le carnaval de Port-au-Prince. L’insécurité et la crise de la passation démocratique...

Les deux morts de Gérard Gourgue

Editorial - Le professeur Gérard Gourgue est décédé ce 4 décembre 2020. Trois jours après son 95e anniversaire. Le pays perd un puits de savoir. Un avocat, un professeur d’université, un militant de la cause des droits humains de la première heure, quand, réclamer à haute voix quoi que ce soit était périlleux, provoquait mort d’homme. Le Nouvelliste perd, avec la disparition de Me Gérard Gourgue, un lecteur fidèle. Un des rares qui citait les titres célèbres du journal du temps de Sténio Vincent, notre premier dictateur des temps modernes, jusqu’aux turpitudes plus récentes du pays rapportées par “Le Doyen”, comme il aimait à appeler...

Le président Jovenel Moïse continue de pousser ses pions sur l’échiquier

Editorial - Deux nouveaux décrets, publiés le 26 novembre 2020 dans le journal officiel Le Moniteur, l’un portant création, organisation et fonctionnement de l’Agence nationale d’intelligence (ANI), l’autre pour le renforcement de la sécurité publique, sont venus doter l’exécutif de plus de pouvoirs. Des pouvoirs que personne avant Jovenel Moïse n’avait eus.   Ces deux textes s’inscrivent dans une démarche sécuritaire et autoritaire qui s’affirme de plus en plus. Sans complexe.  Ni l’opposition ni la société civile n’ont encore dit un mot sur ces textes légaux qui prévoient des peines allant jusqu’à 50 ans de prison et un milliard de gourdes d’amende pour...

Face au vide institutionnel, que faire ?

Editorial - Le pays sombre dans le désespoir. Peut-être, seuls le président Jovenel Moïse, ses conseillers et ceux qui jouissent du pouvoir ne le voient pas ou refusent de l’admettre en public. Les cas de kidnapping en série des derniers jours sont la goutte d’eau qui fait déborder le vase. En dépit de la gravité de la situation, on ne sent chez les autorités ni l’envie ni la volonté de donner une réponse proportionnelle à la situation. Peut-être qu'elles ne font pas exprès, qu’elles sont tout simplement incapables. Au moins, elles doivent l’admettre. Le plus dur dans tout ça, il n’y a...

Des experts de l’OIF pour rédiger la nouvelle constitution haïtienne

Editorial - De façon cavalière, le ministre des Affaires étrangères, le docteur Claude Joseph, a vendu la mèche mercredi dernier en annonçant contre toute attente sur Twitter qu’il a sollicité de l’Organisation internationale de la francophonie son expertise dans le cadre de l’élaboration de la nouvelle constitution haïtienne. Traditionnellement, un gouvernement sollicite l’expertise d’une institution internationale pour réaliser un ouvrage d’envergure quand la technologie lui fait défaut ou quand les ressources du terroir ne répondent pas aux exigences de la maitrise de la réalisation de l’ouvrage. Que ce soit dans les ouvrages publiés durant ces vingt dernières années qui se rapportent au...

Kidnappings en série, des policiers accusés, les autorités inaudibles

Editorial - Depuis quelques semaines, les cas d’enlèvements suivis de libérations contre rançon s’intensifient. Pas un jour sans un cas. Des fois deux ou plus. On kidnappe les personnes seules et celles en groupe. Il n’y a pas de classe sociale spécifique qui soit visée, ni un profil type des victimes. Chaque Haïtien à Port-au-Prince ou en province peut être ciblé ou se faire prendre par hasard. Les récits de ceux qui reviennent sont similaires. Des hommes armés, des fois habillés en policiers, les ont braqués en plein jour ou en soirée, dans des rues embouteillées ou désertes, sans se préoccuper des...

La démocratie en Haïti a besoin de penseurs, de leaders et d’électeurs

Editorial - Partons du principe qu’il n’est pas nécessaire de revenir sur les différentes définitions de la démocratie qui ont eu cours depuis des siècles. Qu’il n’est pas non plus nécessaire de tenter de faire l’historique des régimes démocratiques. N’allons ni en Chine ni à Cuba. Ni en France ni aux États-Unis d’Amérique. Restons en Haïti. Dans la longue transition vers la démocratie que nous vivons depuis 1986. Laissons de côté les dérives, certaines sanglantes, que le pays a connues. Évitons la démocratie à l’haïtienne qui est toujours une escroquerie et parlons de la démocratie en Haïti. De ce qui se passe de...

La faillite de nos institutions

Editorial - La mission de l’Union évangélique baptiste d’Haïti (UEBH) annonce cette semaine qu’elle déménage de la zone de Bolosse (sud de Port-au-Prince) où elle s’était établie depuis 78 ans. La nouvelle ne surprend personne. Le quartier de Bolosse et ses environs sont contrôlés par des groupes armés. À défaut d’être surpris, le déménagement forcé de l’UEBH de son quartier général devrait nous interpeller. Après plusieurs décennies dans la zone, la mission évangélique, qui regroupe plusieurs institutions de grande renommée, dont le STEP, le Collège évangélique Maranatha et l’Église baptiste de Bolosse, devrait être comme la carte postale de Bolosse et de ses...

Maradona, le divin rebelle, s’en est allé

Editorial - Il est parti sans un éclat. Sans bruit. D’une crise cardiaque. Et un cri s’est élevé, non pas d’un stade, d'un pays ou d'un continent. Non. Le gamin en or a provoqué une clameur mondiale. Pas de joie. D’effroi. Au-delà de la planète football. Les dieux meurent donc aussi. De partout, ceux qui aimaient le voir, ceux qui le détestaient, ceux qui l’ont toujours redouté et même ceux qui ne s’intéressent nullement au football, ont pris une seconde pour exprimer leur étonnement, leurs regrets, leur admiration. Même ceux qui sont restés ce mercredi encore ses détracteurs farouches ont pris le temps...

La course à la mauvaise nouvelle

Editorial - Nous sommes comme à la saison des mauvaises nouvelles. Les informations concernant des personnes tuées, portées disparues, kidnappées, violées défilent en boucle sur nos écrans. Ces jours-ci nous ne savons pas pour quelle victime nous devons protester, pleurer ou prendre de la peine tant les cas sont nombreux. Nous n’avons pas encore fini de pleurer Monferrier Dorval, Évelyne Sincère est tuée. Depuis, la liste des personnes victimes de l’insécurité s’allonge sans fin. Et sur cette liste, on doit laisser de l’espace pour les victimes anonymes du climat de terreur que le pays vit actuellement. Il est évident que les forces de...

Il est temps de nous concentrer sur l’essentiel

Editorial - Le citoyen Exequiel Semé lance une pétition pour sauver le parc national La Visite/Seguin. Cette dernière adressée au directeur de l'Agence nationale des aires protégées (ANAP), Jeantel Joseph, est accompagnée de plusieurs photos montrant le déboisement avancé du parc. Dans certains espaces, il parait qu’on peut même y jouer au football. Face à la destruction du parc, dans l’indifférence des autorités, un citoyen décide de lancer l’alerte. Une initiative bien accueillie par des internautes. La pétition récolte déjà (ce lundi) près de 6 500 signatures  sur 7 500 recherchées. C’est la preuve qu’une partie de la population est préoccupée par la...

La création artisanale, point fort d’Haïti

Editorial - Un moteur de voiture remis à neuf à force d’être poncé trône sur l’herbe au milieu du stand. La masse de fer a été transformée en bar. Elle brille dans un rouge éclatant. Comme des bijoux, des verres de cristal et des bouteilles occupent les orifices où ni pistons, ni huile, ni explosion d’essence ne circulent plus. Tout est bien à l’abri en attente de glaçons et de chercheurs d’ivresse. Le moteur-bar était la pièce maîtresse de la cuvée 2018 de Pilboro Creations and Designs de Marie Roseline Chéron Seïde Elle l’avait présentée à la douzième édition de la foire...