Génies été 2021: la paroisse Saint-Pierre de Pétion-Ville sacrée championne

La grande finale de la 1re édition de « Génies été 2021 », organisée sous la direction de la Pastorale des jeunes en accord avec d’autres partenaires, a eu lieu le jeudi 16 septembre 2021 dans les locaux de la radio télé Soleil à Pétion-Ville. À l’issue de ce concours, auquel 10 paroisses venues d’horizons divers ont pris part, la paroisse Saint-Pierre de Pétion-Ville s’est surpassée pour remporter la palme.

Publié le 2021-09-17 | lenouvelliste.com

Plus d’un dirait que nos valeurs ne cessent de s’effriter, de se désagréger, car autrefois, à pareille époque, durant les vacances estivales, nombreuses étaient les activités organisées en vue de mettre dans l’ambiance les enfants après une longue année académique. Qu’il s’agisse de camps d’été, concours de toutes sortes, entre autres, les enfants avaient de quoi s'occuper durant cette période. Alors que de nos jours, ces types d’activités deviennent de plus en plus rares.

La Pastorale des jeunes a, en ce sens, réalisé la première édition de Génies été 2021, un concours ayant permis à une dizaine de paroisses de diverses régions de s’affronter à travers des rubriques dont Bibles et Religions, Connaissances générales et histoires, sciences et mathématiques pour ne citer que celles-là, sur le plateau de télé Soleil. Au terme d’un match final, la paroisse Saint-Pierre de Pétion-Ville a étrillé la Paroisse Notre-Dame de la Paix de Siloe sur le score de 51 points contre 28 et remporte cette première édition.

La finale s’est déroulée en plusieurs étapes. Les deux équipes, composées chacune de 5 joueurs dont 2 réservistes, devaient répondre à six questions dans les différentes rubriques. mentionnées ci-dessus. notamment. Sans oublier les performances culturelles assurées par l’école de danse Viviane Gauthier (la pionnière en matière de danse folklorique en Haïti), le slameur Nervno Fils de Plume et d’autres artistes remarquables.

L’instigateur de ce concours de génie, en l’occurrence le révérend père Lucien François, révèle que cette initiative tenue durant la période estivale a été marquée par des crises de toutes sortes  en raison de la situation actuelle du pays. « Ce concours résulte d’un constat des différentes crises qu’elles soient politique, sociale…que connaît le pays ; on voulait offrir une occupation à des jeunes de différentes paroisses tout en acquérant de nouvelles connaissances et du coup leur donner la possibilité de mettre en exergue leur potentialité », explique le prêtre, qui dit avoir tiré leçon des failles de cette grande première.

Par ailleurs, les organisateurs annoncent déjà avoir mis le cap sur l’édition de l’année prochaine qui sera baptisée, à en croire leurs propos, désormais « Génies de la Pastorale des Jeunes ».  



Réagir à cet article