Une première réussie pour le Salon de l’emploi pour les personnes handicapées

Publié le 2021-06-23 | lenouvelliste.com

À la demande du Bureau du secrétaire d’État à l’Intégration des personnes handicapées (BSEIPH), CEDEL HAITI a organisé le Salon de l’emploi au profit des personnes handicapées. Participation de 196 candidats et candidates à l’emploi, présence de 22 entreprises et institutions et un total de 310 entretiens réalisés, tels sont les chiffres clés du Salon de l’emploi pour les personnes handicapées qui a eu lieu le samedi 29 mai 2021 au Karibe Convention Center.

L’objectif de ce Salon de l’emploi est de contribuer à l’intégration des personnes handicapées sur le marché du travail, par la mise en relation de celles-ci avec des institutions des secteurs public, privé et d’ONG, dans une approche multisecteur mettant l’accent sur le respect du quota fixé par l’article 44 de la loi portant sur l’intégration des personnes handicapées.

Cet événement s’aligne donc sur la loi de 2012 sur l’intégration des personnes handicapées, votée par le Parlement. Cette loi, en son article 44, fait obligation à tout établissement agricole, de service, commercial ou industriel, de compter parmi son personnel des personnes handicapées, sur la base de leur qualification et aptitudes pour les tâches à exécuter. La loi de 2012 stipule qu’une entreprise de 21 à 50 employés doit engager, au moins, une personne handicapée.

Ainsi, le Salon représente également une opportunité pour les entreprises et institutions de faire valoir leur engagement en matière de responsabilité sociale d’entreprise (RSE).

Le public cible du Salon de l’emploi était principalement constitué de personnes handicapées, à la recherche d’un emploi et ayant déjà une qualification ou des compétences qui intéresseront les entreprises et institutions. Toutefois, dans une logique d’inclusion, les organisateurs avaient prévu d’avoir entre 5 % et 10 % des participants qui n’ont pas de handicap.

Des séances d’accompagnement et de formation ont été réalisées avant et pendant le Salon de l’emploi. Avant le Salon de l’emploi, des séances de formation ont été réalisées au profit des professionnels handicapés sur les techniques d’employabilité en vue de les préparer à « mieux se vendre » le jour de l’événement. Ainsi, ces candidats à l’emploi ont bénéficié d’un accompagnement dans la préparation de leur CV et sur les techniques pour réussir une entrevue. Pendant le Salon de l’emploi, des accompagnateurs ont été mis à la disposition des personnes handicapées le jour de l’activité pour faciliter la prise de contact avec les entreprises.

Il s’agit, à proprement parler, d’une réussite si l’on considère qu’initialement 200 candidats à l’emploi étaient ciblés par le Salon. Parallèlement, 50 entreprises et institutions étaient invitées à se faire représenter chacune par deux personnes. 

Des stands ont été aménagés pour recevoir les entreprises et institutions. L’aménagement a été fait dans le respect des normes de distanciation sociale et des mesures barrières, rappellent les organisateurs. En outre, un espace a été aménagé pour des interviews entre les entreprises, institutions et personnes handicapées. Des accompagnateurs de CEDEL HAITI et de BSEIPH ont été aussi mis à la disposition des professionnels pour les orienter en fonction de leur profil, d’une part, et en fonction des profils recherchés par les entreprises et institutions présentes, d’autre part.

Afin de supporter l’intégration des personnes handicapées sur le marché du travail, soit à travers un emploi ou un stage, après la réalisation de ce Salon de l’emploi, un suivi systématique est prévu par les accompagnateurs du BSEIPH et de CEDEL HAITI auprès des entreprises et institutions ayant réalisé des entretiens avec des candidats à l’emploi au Salon. La réalisation de ce salon est supportée par la Banque mondiale et le gouvernement du Japon.



Réagir à cet article