Gesny Pierre Louis : l’homme patins à roulettes

Gesny Pierre Louis, 25 ans, est un grand passionné de patinage à roulettes. Émigré au Chili depuis bientôt 5 ans, il collectionne les trophées en terre chilienne dans un domaine qui, à en croire ses dires, l’a choisi.

Publié le 2021-05-05 | lenouvelliste.com

« Les patins à roulettes ont fait choix de moi ». Aucune autre phrase ne saurait mieux exprimer la passion de Gesny pour le patinage. A l’écouter raconter son histoire avec cette discipline sportive et artistique, ces mots ont en effet revêtu tout leur sens. Les patins à roulettes ont tapé dans l’œil et éveillé la curiosité de l’enfant qu’il était. Un jour dans les parages de la cathédrale de Port-au-Prince. Il avait 9 ans. Si bien qu’il a convaincu sa mère de lui en acheter. Depuis, l’enfant de Cité Soleil, ne s’est jamais départi de ses nouvelles chaussures pas comme les autres. Il ne le savait pas encore, mais cela allait poser les jalons d’une belle histoire d’amour. Une lune de miel qui date désormais de 16 bonnes années.

« En ramenant les patins à la maison, j’apprenais à m’en servir tout seul. Et j’ai fini par inspirer d’autres jeunes de la zone à s’y mettre également. Quelques années plus tard, j’avais entre 16 et 18 ans, j’ai formé un club au wharf Jérémie, endroit dans lequel j’ai grandi. Le Club des Stars Blade, s'est souvenu le patineur, qui se rappelle les bons jours de son club où ses coéquipiers et lui arpentaient les villes pour participer aux défilés carnavalesques ou encore à des spots publicitaires. « C’est bien malheureux que le club ait dû fermer ses portes. Celui à qui j’ai laissé les rênes à mon départ a eu un accident de moto. Et il n’est pas sorti vivant », a regretté Gesny Pierre Louis, ayant travaillé avec feu Maikadou. Le maquilleur était le manager de ces hommes à patins.

Vivant au Chili depuis bientôt 5 ans, ce jeune sportif a gardé sa même passion pour les patins au-delà de son emploi du temps surchargé, à cause de son travail. Il a déjà participé à de nombreuses compétitions locales et n’a pas eu besoin de trop pour se faire connaitre comme patineur. Il a déjà raflé le titre de champion à l’Expo Roller II, à l’International Freestyle Skating II, entre autres. « À mon arrivée, j’ai eu la chance d’habiter un immeuble en face duquel les gens venaient s’exercer au patinage à roulettes. Du coup, je n’ai pas eu du mal à leur montrer mon savoir-faire », s'est enorgueilli celui qui dispense des cours en privé au pays de Sebastián Piñera.

Gesny Pierre Louis nourrit l’ambition de participer à des compétitions internationales, une fois sa résidence définitive en poche. « Sauf que pour l’heure, l’ambassade d’Haïti au Chili, paralysée par le scandale de viol impliquant l’ambassadeur, se trouve dans l’impossibilité de me délivrer un certificat de bonnes vies et mœurs qui me garantira la résidence permanente », a-t-il indiqué. Dans l’attente de pouvoir conquérir le monde, le patineur sollicite le support de ses compatriotes haïtiens qui, d’après lui, peinent encore à reconnaitre ses talents. « N’attendez pas que j’atteigne le sommet pour me témoigner votre soutien », les invite-t-il.



Réagir à cet article