2e édition de Journée qualité en Haïti : quelle opportunité pour le pays ?

Publié le 2021-03-24 | lenouvelliste.com

Dans un monde concurrentiel où les acteurs économiques sont de plus en plus interdépendants et leurs relations deviennent de plus en plus complexes et évolutives, les entreprises ont besoin de s’appuyer sur une organisation optimisée, un engagement fort de leur personnel et des relations de confiance avec leurs partenaires pour être performantes et proposer des services de qualité à leurs clients. La diffusion des démarches d’excellence opérationnelle, et notamment des démarches qualité, au sein du secteur privé et public haïtien, constitue incontestablement un moyen de répondre à ces enjeux majeurs.

Parmi les acteurs qui s’engagent dans ces démarches, l'Association haïtienne pour le management de la qualité (AHMAQ) représente un atout inestimable dans le milieu haïtien. En tant que telle, l’AHMAQ a décidé depuis quelques années d’instaurer un rendez-vous annuel baptisé  « La Journée Qualité en Haïti ». Après une première édition organisée en août 2017, les organisateurs ont annoncé pour ce vendredi 26 mars 2021 la 2e édition de La Journée qualité qui se tiendra dans les locaux de la Banj, à Delmas. L’objectif principal de cet événement est de regrouper les entreprises publiques et privées de la vie nationale (indépendamment de leur taille) avec des experts haïtiens et étrangers afin de partager ensemble les avantages et retombées de la mise en place d’une infrastructure qualité et l’application des normes dans les institutions évoluant dans le pays.

En prélude à cette 2e édition, Le Nouvelliste a  rencontré  Marc Saint-Ange, le président de l’AHMAQ, qui a accepté de répondre à certaines questions concernant l’association et  donner de plus amples informations sur la tenue de cet événement.

Le Nouvelliste (L.N) : M. Saint-Ange, c’est quoi l’AHMAQ ?

Marc Saint-Ange (M.S.A) : L’AHMAQ, c’est l’Association haïtienne pour le management de la qualité, un élément essentiel à toute entreprise voulant investir le marché de la    internationale.  L’AHMAQ se donne comme mission depuis quelques années de faire non seulement la promotion de la qualité et des normes, mais aussi d’accompagner fidèlement et d’encadrer les institutions en Haïti à la mise en place d’une infrastructure qualité répondant aux exigences des normes nationales/internationales et règlementaires établies afin de fournir des produits et services de qualité. 
 

L.N -  : Pourquoi une journée qualité en Haïti et à quoi peut s’attendre le public pour la 2e édition ? 

M.S.A - : Tous les pays développés et en voie de développement ont pratiquement une journée qualité autour de laquelle des acteurs des secteurs public, privé et même de la société civile sont réunis autour des projets de développement de l’infrastructure de la qualité de la production nationale des biens et services pour la protection des consommateurs, mais aussi autour des règlements techniques au commerce régional et mondial. Car c’est un signe qui montre que les différentes parties intéressées veulent travailler ensemble pour un développement réussi des affaires. 

Il faut dire que « La journée qualité en Haïti » est une initiative de l’AHMAQ, en partenariat avec le Bureau haïtien de normalisation (BHN) ayant pour mission d’offrir au grand public toute une panoplie de contenus sous forme de conférence-débats sur un ensemble de secteurs d’activité prioritaires en matière de normalisation et d’infrastructure qualité en Haïti, dont l’agro-industrie, le secteur de la production des biens et services, la responsabilité sociétale des entreprises, la bonne gouvernance et l’anti-corruption, etc. 

Nous tenons à rappeler que la 2e édition de la journée qualité en Haïti aura lieu le vendredi 26 mars  dans les locaux de la Banj, situés à Delnas 66, route de Delmas. Pour cette année, conjoncture sanitaire oblige, 95% de la journée sera diffusée sur notre plateforme Zoom, sur les différents réseaux sociaux de l’AHMAQ ainsi que sur la page Facebook de Banj.

À l'occasion de cette deuxième édition ayant pour thème « La qualité : levier de croissance et de développement de la production nationale », nous aurons des intervenants venus du monde entier, que ce soient d’Haïti, de l’Europe, de l’Afrique ; ou de l’Amérique qui se sont mobilisés pour partager avec le secteur privé, public et universitaire haïtien leurs expériences en matière d’infrastructure qualité et l’application des normes. 

Cette année, nous aurons plusieurs panels  :

un panel sur l’infrastructure de la qualité avec M. Bernard Bau (Industrial Development Officer at UNIDO), M. Ahoti Yapo François (Regional Director at IEC Africa Regional Centre (IEC-AFRC), M. Monorde Civil (directeur du Bureau haïtien de normalisation (BHN) ; 

un panel sur la sécurité des denrées alimentaires avec Mme Ghislaine Muyangata (Consultante IFC), Mme Sanata BertheERTHE (consultante IFC) ;

un panel sur le partage d’expérience des entreprises engagées dans la qualité avec Mme Justine Parot (Chargée de missions QHSE chez SEQENS Cosmetics/France), Mme Paola Henri (RH de Brasserie La Couronne), M. Wilkens-Ader Laroche, (responsable Qualité et Sécurité des Denrées alimentaires de CBC et vice-président de l’AHMAQ) ;

Un panel sur la bonne gouvernance et l’anti-corruption avec M. Thierry Tape (directeur commercial à CODINORM), M. Mackès Révolus (chargé de formation et d’information at BHN), un responsable de l’International Standards Organization (ISO) (Norme sur les organismes électoraux) ;

un panel sur le lien entre la qualité et la responsabilité sociétale des entreprises avec Mme Lorraine Simard (Présidente cofondatrice et conseillère senior environnement et leadership sociétal, Comité 21 Québec), Marie-Claude Drouin (secrétaire générale du Réseau normalisation et francophonie).

L.N - : Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans le domaine de la qualité en tant qu’AHMAQ ? 

M.S.A - : Il faut dire que l’AHMAQ est créée à la suite d’une série de formations organisées par le ministère du Commerce en 2009, en partenariat avec l’ONUDI dans l’objectif de doter Haïti d’un ensemble de professionnels et de techniciens qualifiés, capables d’appuyer les institutions haïtiennes en général dans une démarche de management de progrès (Système de management qualité et HACCP), dont le secteur privé des affaires, afin de produire des biens et services de qualité pour le marché local et international. 

C’est ainsi que l’AHMAQ a pris naissance par la volonté manifestée par un groupe de formateurs de formateurs, bénéficiaires de ces formations au cours d’une dernière séance organisée en décembre 2009. 

L.N  - : Quels sont vos projets pour les prochaines années ? 

M.S. A -  : Au-delà de nombreuses formations et conférences organisées au cours de ces dix dernières années à la promotion de la qualité et des normes à travers toute la république d'Haïti, AHMAQ s’engage dans un ensemble de projets importants visant à développer des stratégies de développement de l’infrastructure de la qualité en Haïti, dont « La Journée qualité en Haïti », l’observatoire de la qualité de l’AHMAQ, etc. 

Il y a énormément de données sur le développement du secteur qualité et normalisation qui sont quasiment inexistantes en Haïti. D’où l’importance de la mise en œuvre du projet de l’observatoire de la qualité dans le pays qui sera d’une importance capitale pour toutes les parties intéressées (secteurs) à la prise de décision. 

L. N  - : Quels sont les organismes ou institutions partenaires de cette édition de La Journée qualité ?

M.S.A -  : La conjoncture actuelle rend toute initiative difficile dans le pays. Mais quand même sur la quantité d’institutions que nous avons sollicitées, seulement la moitié ont pratiquement répondu positivement. À ce niveau, nous voulons parler des supports financiers de Caribbean Bottling Company S.A. (CBC) et CARISA qui nous ont permis de couvrir les frais de services et locaux pour la réalisation de cette activité phare de l’AHMAQ. Nous ne pouvons négliger non plus les supports de LS Management et Qualité Consulting et An Nou Vizite Agency. Nous voulons profiter de cette occasion pour féliciter et remercier tous nos sponsors de leurs supports financiers à la réalisation de la 2e édition de La Journée qualité en Haïti. 

Propos recueillis par

Cyprien L. Gary

Auteur


Réagir à cet article