Concacaf League 2020 : Demi-finale/preparation

Une semaine importante pour l'Arcahaie FC dans un contexte crucial

La Concacaf aurait demandé le rapport du commissaire du match comptant pour la finale retour de la série d’ouverture du championnat haïtien de football dit professionnel entre l’Arcahaie FC et le Violette AC dimanche. Alors que les Archelois se préparent à disputer une rencontre importante dans la course à un titre labellisé concacaf, le suspense sur l’issue de la double confrontation qui les oppose au Violette AC en finale continue.

Publié le 2021-01-15 | Le Nouvelliste

Dans moins d’une semaine, les Archelois se coltineront Saprissa en demi-finale de la Concacaf League. Un fait qui nécessite un esprit serein et une concentration à nulle autre pareille quand on considère qu’ils seront dans la position du Petit Poucet défiant l’Ogre. Le contexte dans lequel vit le club depuis dimanche n’est pourtant pas favorable à une telle sérénité quand on considère les faits de la finale retour interrompue après seulement vingt-neuf minutes.

D’abord on s’inquiète, dans le milieu, du temps d’indisponibilité du gardien titulaire de la formation archeloise, Guéry Romondt. Brûlé on ne sait comment, le dernier rempart de la formation archeloise était indisponible lors du match interrompu face au Violette AC. Ses mains comme une bonne partie de son corps comme vous pouvez le voir sur la photo présentaient les traces de brûlure qui, si elles étaient profondes, devraient sinon le tenir à l’écart des terrains jusqu’au match des demi-finales de la Concacaf League, du moins ne lui permettraient pas d’arriver à point dans ce match. Inquiétant.

Et des attentes de décisions qui inquiètent

Le fait que la fédération haïtienne ainsi que la commission d’organisation du championnat haïtien de football professionnel (COCHAFOP) n’aient rien communiqué comme décision sur le match de dimanche laisse le club en attente. C’est toujours difficile pour un sportif qui joue sur deux tableaux quand il attend une décision qui peut lui être favorable ou non. L’intromission de la Concacaf dans la question en sollicitant le rapport du commissaire de la partie ajoute une autre inquiétude puisque beaucoup se demandent à quelles fins et surtout est si le club avait été indirectement responsable des faits de dimanche, cela aurait des conséquences sur la participation du club sur le plan international.

Unis derrière le Club

Les Archelois représentent le pays dans la Concacaf League et, dans ce contexte, autant qu’ils sont déjà victimes de l’absence d’infrastructures sportives adéquates dans le pays et qu’ils soient condamnés à réaliser des exploits avec des moyens limités, autant leur parcours impose le respect et qu’ils méritent d’être moralement soutenus par Haïti tout entière dans la suite de leur aventure. La parole du Colonel Paulin est tout simplement d’or dans ce contexte car leurs épaulettes, ils les ont gagnées sur les champs de bataille, c’est-à-dire c’est sur le terrain qu’ils ont gagné la place où ils sont dans la compétition internationale et on devrait en tenir compte et ne pas faire payer au club ce que quelques personnes qui sont quand-même passionnées de football même si elles sont encore incapables de bien canaliser leur passion.

Les faits de dimanche placent le club archelois dans un contexte qui pourrait menacer leur production dans la Concacaf League. À l’instar des fans de Liverpool en 1985 au Heysel, ceux qui ont causé le drame de dimanche, peu importe qui ils sont, doivent se dire que leur attitude stupide peut être préjudiciable au football haïtien à travers un club Haïtien engagé en compétition internationale pour le moment mais aussi les autres clubs qui se qualifieront pour d’autres compétitions internationales à l’avenir.

Enock Néré
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article