Des étudiants haïtiens en République dominicaine, en difficulté, réclament leurs passeports avec leur visa d’étudiant

« Si tu es haïtien en République dominicaine et que tu n’as pas ton passeport, tu n’es rien. Quand tu es étudiant haïtien là-bas et que tu n’as pas ton passeport pour fonctionner, tu es bloqué. Mais les représentants d’Haïti au sein de l’ambassade ne le comprennent toujours pas ». C’est en ces termes qu’une étudiante en territoire voisin s’est, d’entrée de jeu, exprimée pour évoquer sa colère et celle de beaucoup d’étudiants haïtiens actuellement en situation irrégulière sur le sol dominicain ( leurs passeports, retenus à l’ambassade d’Haïti depuis deux mois, ces étudiants en appellent à la responsabilité des instances compétentes, afin de les récupérer…)

Publié le 2021-07-29 | lenouvelliste.com

Le 7 mai 2021, l’ambassade d’Haïti en République dominicaine avait publié un communiqué à l'intention de la communauté estudiantine en l'informant que « le processus de demande de visa d’étudiant a été approuvé par les autorités dominicaines ». Selon ce communiqué, les étudiants pouvaient commencer à déposer leurs passeports à partir du 10 mai pour qu’ils puissent obtenir le visa d’étudiant. Jusqu’ici, de nombreux étudiants peinent à vaquer librement à leurs occupations, puisque ne disposent pas de leur document d'identité. À longueur de journée, ils défilent à l’ambassade pour réclamer vainement leurs passeports incluant le visa d’étudiant.

« Ils redoutent de sortir de peur d’être interrogés par l’immigration. Sans le passeport, il nous est difficile de circuler. En dépit de nos démarches, aucune explication valable ne nous a été donnée par les responsables. Nous sommes passés plusieurs fois à l’ambassade, on nous répète que nos passeports sont en Haïti et qu'ils ne savent pas quand ils seront renvoyés afin de les récupérer… Ils promettent toujours de gérer la situation, mais rien n’a été toujours fait concrètement… », fustige cette étudiante, voulant alerter les autorités du sentiment d’insécurité qui anime les étudiants.

« Je peux vous dire que beaucoup d’entre ces étudiants possèdent un visa de touriste sur leur passeport, au lieu du visa d’étudiant. Sans ce document important, ils n’ont pas de preuve valable pour soutenir leur dossier, en cas de problème sur le territoire. Aucun d’entre eux ne peut rentrer en Haïti pour s’occuper de leurs affaires. Certains ont même perdu des opportunités à cause de cette situation. Lorsque vous vivez dans un pays étranger sans votre passeport, cela vous tourmente l’esprit, puisque vous ne savez pas quand l’immigration vous déportera. Nous savons très bien comment l’immigration peut traiter les Haïtiens, notamment lorsqu’ils sont sans papiers. La situation est inquiétante… », déplore l’étudiante qui, visiblement à bout de souffle, en appelle à la responsabilité, une fois de plus, des responsables d’État afin qu'ils régularisent leur dossier.

Chaque année, de nombreux jeunes Haïtiens partent chez nos voisins de l’île afin de poursuivre leurs études universitaires ou pour d’autres raisons. Une bonne partie d’entre eux vivent dans une situation irrégulière et s’attendent à beaucoup plus d’assistance de la part des  représentants de l’Etat haïtien sur le territoire dominicain. Selon des informations reçues, les étudiants haïtiens sont ceux qui obtiennent le moins le visa d’étudiant, tandis qu’ils sont pratiquement majoritaires dans la catégorie d’étudiants étrangers évoluant dans ce pays.  



Réagir à cet article