MSPP et son plan vaccinal, en attendant les vaccins

En retard sur le lancement de la vaccination, le ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP) dévoile son plan national de déploiement et de vaccination contre la Covid-19 en Haïti.

Publié le 2021-07-15 | lenouvelliste.com

Dans un document bien illustré, le MSPP indique les marches à suivre de la campagne de vaccination contre la Covid-19 en Haïti. Après la note controversée autorisant les importateurs et distributeurs des produits pharmaceutiques du secteur privé à faire entrer des vaccins contre la Covid-19 dans le pays, le MSPP souhaite rassurer la population de sa capacité à gérer le processus vaccinal.

D'entrée de jeu, le document relate les grandes valeurs de la santé publique qui serviront de principes directeurs à la vaccination. « Bien-être humain; égalité ; équité mondiale ; équité nationale ; réciprocité; légitimité.» Le plan national de déploiement et de vaccination contre la Covid-19 du ministère de la Santé publique et de la Population vise à « Réduire la morbi- mortalité chez les personnes ayant un risque accru de forme grave, de décès et les personnes les plus exposées, réduire la morbi-mortalité et la transmission de la Covid-19 dans les populations ciblées présentant un risque accru d’infection du fait de leur milieu de vie ou de leur travail et améliorer l’immunité collective de la population.»

Les personnes âgées de 18 ans et plus, les personnes qui présentent des comorbidités et les travailleurs de la santé représentent essentiellement les critères de priorisation du MSPP. 

Selon ce document, la campagne vaccinale contre la Covid-19 en Haïti atteindra 7,366,700 habitants suivant un plan réparti en 3 phases. La phase 1 concerne « le personnel de santé, les personnes âgées de 50 ans et plus avec comorbidités, puis viendront les personnes de 18 à 49 ans avec comorbidités.»

Dans la phase 2, le MSPP compte vacciner « toute personne âgée de plus de 50 ans et les travailleurs sociaux à risque élevé d’infection (ex : enseignants, policiers, journalistes…)»  « Personne vivant dans l’extrême pauvreté et les quartiers surpeuplés ainsi que toute autre personne de 18 ans et plus désirant la vaccination » feront partie de la phase 3 du processus vaccinal. Les vaccins seront disponibles, indique le MSPP, dans des sites fixes et mobiles tout en mentionnant la possibilité de faire du porte-à-porte.

S'agissant de la conservation de ces vaccins extrêmement exigeant pour la majorité une température très basse, le MSPP dévoile un plan d'acheminement allant du manufacturier à la population, en passant par les dépôts départementaux et les centres de santé. Difficile de ne pas émettre des doutes sur la capacité des institutions sanitaires des villes de province à soutenir ce plan quand on connaît la faible distribution de l' électricité dans beaucoup de départements.

En ce qui a trait à la vaccination ou l'immunisation (ESAVI) qui font peur, le MSPP rassure en s'appuyant sur le Comité national de surveillance des ESAVI Pharmacovigilance.

Pour faciliter ce processus de vaccination capable d'aider dans la prévention de la Covid-19 en Haïti, le MSPP compte sur la contribution des médias, de la société civile, des autorités et des leaders communautaires.



Réagir à cet article