Distinction littéraire

La bourse Barbancourt attribuée aux écrivains Kettly Mars et Louis-Philippe Dalembert

Publié le 2011-07-12 | Le Nouvelliste

National -

Les écrivains haïtiens Kettly Mars et Louis-Philippe Dalembert ont chacun obtenu, pour l'ensemble de leurs oeuvres respectives, la bourse Barbancourt, lors d'un gala organisé le 22 juin dernier au Ritz Kinam II, en prélude à la 17e édition de Livres en folie. « Cette distinction littéraire, une initiative de Rhum Barbancourt en partenariat avec la Direction nationale du livre (DNL), est à la fois une récompense et un accompagnement financier à la création littéraire », selon William Eliacin, directeur administratif et financier de l'entreprise, qui avait fait l'annonce du prix. L'écrivain Louis-Philippe Dalembert s'est dit « très heureux de recevoir la bourse Barbancourt, qu'il considère comme une forme de reconnaissance de son travail ». « Cette reconnaissance est beaucoup plus importante pour moi en tant qu'auteur parce qu'elle est nationale. Ça me parle de manière directe », confie l'écrivain haïtien, dont le nouveau roman, « Noires blessures » (Mercure de France, 2011), est en lice pour l'obtention du prix Renaudot 2011, et également l'un des cinq finalistes du prix Ouest-France Etonnants Voyageurs. Ce prix a été attribué à Yahia Belaskri pour son roman « Si tu cherches la pluie, elle vient d'en haut », paru chez Vents d'Ailleurs. « C'est important, poursuit Louis-Philippe Dalembert, que des entreprises nationales s'investissent dans le travail d'un artiste. » Pour l'écrivain Kettly Mars, la bourse Barbancourt est « une grande première dans notre histoire et dans la littérature haïtienne ». Car il s'agit, selon la coauteure (avec l'économiste Leslie Péan) de « Le prince noir de Lillian Russell », « d'une bourse d'auteur». « Cela ne s'est jamais fait. C'est une initiative heureuse », a rappelé Kettly Mars. Elle espère que d'autres institutions « vont se poser en mécènes pour accompagner les artistes haïtiens, qu'ils soient plasticiens, écrivains ou musiciens ». « Nous devons renforcer notre culture, la création haïtienne. Nos artistes sont aujourd'hui nos ambassadeurs », recommande-t-elle. « Chaque année, à l'occasion de Livres en folie, deux prix de la bourse Barbancourt seront attribués à deux auteurs haïtiens », a annoncé William Eliacin. Cette initiative se poursuivra, selon le directeur administratif et financier de Barbancourt, sur une période de cinq ans. « Pour obtenir la bourse Barbancourt, l'écrivain doit être de nationalité haïtienne ; il doit avoir produit au moins deux ouvrages édités, à titre d'éditeur ; il doit avoir également un projet littéraire », a indiqué William Eliacin, mentionnant quelques critères d'attribution du prix. Toutefois, William Eliacin a rappelé que la plupart des règlements de la bourse Barbancourt sont en cours de rédaction. Lors d'une interview par téléphone avec Le Nouvelliste, la directrice générale de la DNL, Emmelie Prophète, s'est gardée de révéler le montant de la bourse accordée cette année à Kettly Mars et Louis-Philippe Dalembert. La bourse Barbancourt, qui vient d'être créée par le Rhum Barbancourt, rentre dans le cadre de Livres en folie. Elle sera décernée pendant cinq années consécutives à l'occasion de cette plus grande foire du livre haïtien, dont l'entreprise Barbancourt est l'un des partenaires financiers. Le gala Livres en folie a été offert en l'honneur de l'écrivain Edwidge Danticat, l'invitée d'honneur de la 17e édition. C'était l'occasion pour de nombreux auteurs qui étaient en signature de saluer cette initiative qui, selon Max Chauvet, a facilité les échange entre les auteurs et le public. L'édition 2011 s'était inscrite dans l'innovation et la création, au gré de ses différentes activités qui se sont déroulées jusqu'au 1er juillet, sur le thème « La Quinzaine du livre ». Livres en folie a donc pris de l'ampleur. Car elle est passée de quatre auteurs en signature lors de la première édition à plus d'une centaine cette année , de 500 ouvrages en 1994 à des milliers vendus.

Chenald Augustin caugustin@lenouvelliste.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".