COOPERATION CULTURELLE

Une Haïtiano-Américaine, attachée culturelle à l'ambassade américaine à Port-au-Prince

Publié le 2010-10-21 | lenouvelliste.com

Une Américaine d'origine haïtienne vient d'être désignée attachée culturelle de l'ambassade américaine à Port-au-Prince. Régine René remplace Victoria Delong - la diplomate américaine décédée lors du tremblement de terre de janvier dernier. La cérémonie de présentation de la nouvelle attachée culturelle a eu lieu jeudi soir à la résidence de l'ambassadeur américain, Kenneth Merten. La nouvelle attachée culturelle souhaite « travailler plus efficacement » avec les institutions culturelles publiques, les opérateurs culturels et les artistes haïtiens. Une coopération culturelle qui ne restera pas centrée à la capitale, mais ouverte aux différentes villes de province du pays, a annoncé Régine René. Elle projette du coup de « promouvoir une meilleure compréhension réciproque dans les relations et les échanges culturels entre les deux peuples ». « Tout en renforçant cette relation culturelle, je compte aussi continuer ce que mes prédécesseurs ont réalisé, et tisser davantage les liens d'amitié entre les deux peuples », a-t-elle déclaré. Le renforcement du partenariat culturel avec Haïti se concrétisera, selon Régine René, à travers des projets formation, de financement et d'échanges entre les artistes haïtiens et américains. Déjà, la responsable ambitionne d'organiser des ateliers de formation et de création musicale avec des artistes et instructeurs américains à l'intention de jeunes créateurs haïtiens. En avril 2011, le groupe (tendance hip hop et jazz) viendra en Haïti pour animer des sessions de formation et des ateliers de création musicale. L'ambassade américaine a offert à l'Institut de sauvegarde du patrimoine national (ISPAN) une enveloppe de 360 000 dollars américains, destinés à la réalisation de travaux de réhabilitation et de préservation du patrimoine culturel matériel haïtien, a indiqué Régine René. Plus de cent mille dollars sont destinés à la restauration de la batterie royale de la Citadelle du roi Henri et à la restauration de la caserne militaire du Palais de Sans-Souci de Milot. La seconde tranche servira à l'inventaire des monuments et bâtiments historiques endommagés de Port-au-Prince lors du séisme de janvier dernier. Une partie de ces fonds aidera également à l'aménagement d'un nouveau local pour l'ISPAN. Les artisans de Jacmel, spécialisés dans la fabrication de masques de carnaval, ont bénéficié d'un don de 5 000 dollars. Ce qui leur permettra de pourvoir leurs ateliers en matériels. La section culturelle de l'ambassade américaine ne se confinera pas seulement dans le partenariat culturel, mais aussi éducatif. A l'initiative de l'ambassade, une délégation de recteurs d'universités publiques et privées se sont entretenus avec leurs pairs américains, dans cinq villes américaines, dont Washington et New York. Régine René a travaillé à l'ambassade américaine en République dominicaine et au Maroc. A Kingston, elle a été vice-consul. Régine René, a indiqué l'ambassadeur des Etats-Unis, Kenneth Merten, est chargée d'orienter et d'améliorer les programmes culturels de l'ambassade en Haïti. Née en Louisiane de parents haïtiens, Régine René est détentrice d'un diplôme de master en relations interculturelles et d'une licence en commerce international. Elle est l'auteur d'une thèse sur la diaspora haïtienne aux Etats-Unis.
Chenald Augustin
Auteur


Réagir à cet article