« Vers-bouillage d’un rêveur isolé »

Une vente signature agrémentée de slam et de musique

Sans apparat, Patrick Erwin Michel a livré son tout premier recueil, « Vers-bouillage d’un rêveur isolé », aux amants de la poésie. Edité par Floraison, ce bouquin de 86 pages retrace en 46 poèmes les confidences, les frustrations et les rêves d'une société juste et équitable d’un jeune Haïtien.

Publié le 2021-04-07 | lenouvelliste.com

La grande première du recueil « Vers-bouillage d’un rêveur isolé » se réduirait à un festival de slams, sans ce bureau de vente signature. Des séances de photo souvenir, une lecture scénique, de la musique ont entre autres empreint une touche magique à ce spectacle littéraire. Chanteurs a capela, d’autres accompagnés plus loin par un tambourineur et un guitariste, des déclamateurs à tour de rôle ont revivifié l’ambiance ternie de la cour de l’ENARTS le samedi 3 avril 2021.

Le chanteur de jazz Hans Berry Jacques a lancé les hostilités musicales en interprétant ''Banm yon ti limyè'' de Manno Charlemagne. Entre présentation et lecture de textes par Junie Cadet, modéré par Amilcar Jean Pierre, un public sélect a eu accès à un micro ouvert pour exprimer ses dédicaces envers l’ouvrage et son auteur. Après une prestation éclair d’Espérance de verre écrit et cité par la slameuse Négresse Colas, Hans Berry et Alexa Chérelus ont captivé l’attention du jeune public avide de gaieté.

L’assistance, sous le charme, a fredonné les notes de Peze kafe, harmonieusement interprétée par le duo Berry/Chérelus. Instruit-mental et d’autres slameurs du collectif Baz Art, dont Hervé Allonce, se sont surpassés afin de maintenir jusqu'à l’angélus la flamme du spectacle.

Un Erwin Patrick Michel soulagé a signé des dédicaces pour ses lecteurs encore vers 6h.  « Vers-bouillage provient du mot gribouillage, le mot gris a été remplacé par le mot vers, un terme désignant la ligne en poésie. Je me suis proposé la tâche de faire une radiographie de la réalité tout en rêvant du monde à ma façon. Je suis un rêveur conscient », a révélé le jeune auteur, plaçant chaque poème dans son contexte. Les déceptions amoureuses, le désespoir sociétal, les conflits politiques constituent la toile de fond du bouquin, à en croire Patrick Erwin. « Vers-bouillage d’un rêveur isolé », écrit avec ferme intention de froisser des dirigeants, est malgré tout destiné aux souffrances des marginalisés», a souligné Erwin Michel

Jeune écrivain en herbe depuis la 3e secondaire, Erwin Michel a avoué avoir choisi les locaux de l’ENARTS en raison de son état de délabrement qui coincide avec l’instabilité pérenne et l'ébauchage social dénoncés par les vers du recueil. De même publier un samedi précédant les Pâques est une décision calculée ; une opportunité de se démarquer de certains dogmes religieux, a confié l’actuel étudiant en sciences humaines.

« Vers-bouillage d’un rêveur isolé » est actuellement disponible à la bibliothèque de La Vallée. Des ventes signatures à l’Alliance française de Jérémie, au Cap-Haïtien et en République dominicaine et des entretiens de presse sont en cours de préparation. Malgré les difficultés de l’édition, de la publication, des recettes de vente, le slameur, reconnaissant envers les soutiens du collectif Baz Art et la fondation Leos qui sont venus à la rescousse de cet évènement, s'est dit confiant de l’avenir prometteur qui attend son premier ouvrage.  

Junior Pinvin pinvinj@gmail.com
Auteur


Réagir à cet article