Comme au temps de Fidèl de Zenglen

Publié le 2020-07-15 | Le Nouvelliste

Je suis de la génération post-Duvalier. Je souffre péniblement en pensant aux airs immortels de la nouvelle génération qui ont bercé mon adolescence chez les frères du Collège Canado-haïtien dans les hauteurs de Turgeau où la brise des cocotiers inspirait plus d'un, même le commun des mortels. 

Fragile comme de la porcelaine, fragile comme les tessons de bouteille, cette formation retenait mon attention quand elle était diffusée, parfois en boucles sur les fréquences A.M. et F.M. des stations de la capitale. On était très loin de l'arrivée des médias sociaux. C'était le temps de Papash, de Zigzagg. C'était le temps des magiciens du micro (Master Dji, Léon Georges Émile, Micheline Soukar, Félix Lamy, Gandi Khan). C'était le temps des boîtes de nuit très prisées à Pétion-Ville (Batofou,  Magritte, Zénith).

Zenglen était fort appréciée pour sa mélodie entraînante à la sauce Konpa-Zouk, et world beat.  Cette formation musicale, dès le berceau, était biberonnée aux influences du mythique groupe antillais Kassav, la bande à Jean-Philippe, Martelly, Jacob Desvarieux, Georges Décimus, Jocelyne Beroard et feu Patrick Saint-Éloi. Notons au passage que Saint-Éloi a été salué positivement par le trompettiste américain, l’incontournable Miles Davis et par le producteur Quinncy Jones dans une interview sur MTV dans les années 80.

Définitivement, j'étais passionné de leurs chansons travaillées, réfléchies traitant des thèmes liés à nos histoires d'amour (Ou te mèt ale, trayizon). À l'époque, on baignait dans notre identité culturelle de peuple noir, libre et souverain (Tanbou nou).

 .

«yon peyi manke inite

nan mitan Karayib la

se yon may

 nan chenn ki kase»

(Koule tan / Eve, inédit 1988)

«Michaela mwen renmen w

ou pran penso 

pentire lanmou.

you know.

you know

mwen renmen w...»

(Michaela)

La bande à Patrick Martineau (keyboard), Jean Hénock, « Fanfan » Dugay (basse), Jn Brutus Déissaint (chant, guitare), Diddy Saint-Vil (keyboard), Carl Henri Desmornes (impresario), était, semble-t-il, conscient de la nécessité d'un profond changement dans la société haïtienne et ceci sur tous les plans : social, politique, religieux et surtout culturel.

«se konsa se konsa

la vi a ye 

lè ou vle mete chanjman 

rezistans tèt chaje...»

(Fidèl)

Cette formation baptisée « 5 étoiles » prônait le respect de soi, le respect de l'amitié, le respect de la nation haïtienne à travers ses éléments d'ordre archéologique, historique qui constituent sa force réelle parmi les autres nations du monde.

«tanbou nou rasanble

ki kote nou ye

yon tanbou vodou

yon tanbou rada

yon tanbou kontredans»

31 ans (1989-2001).

« Ô temps, suspends ton vol » pour parodier le poète français Alphonse de Lamartine. Je me baigne dans les eaux froides des réminiscences avec un cœur en écharpe en regardant le parcours tumultueux de ce groupe ayant à son actif 19 albums. Ce groupe s'est établi définitivement dans l'État floridien durant les années 90 sous la direction de l'infatigable guitariste Jn-Brutus Dérissaint. Il a connu des talents sûrs: le hitmaker Jean-Hérard Richard (Ritchie), un vocaliste de la trempe d'un Réginald Cangé et un Gracia Delva, véritable attracteur de foule. Celui-ci s'est lancé dans le monde de la politique.

Quand on est de la génération post-Duvalier, on se souvient de la vitalité culturelle d'Haïti. Comment voulez-vous que l'on ne remonte toujours pas vers ce passé gorgé d'espoir pour la jeunesse!

                   

André Fouad Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".