Démonstration de force de l’opposition aux Gonaïves

A l’appel de l’Alternative Consensuelle et de la Table de concertation de l’Artibonite, des milliers de personnes ont manifesté pacifiquement aux Gonaïves, jeudi 5 décembre 2019, pour exprimer leur ras-le-bol et exiger le départ sans condition du président Jovenel Moïse. Selon eux, le chef de l’Etat - indexé dans des actes de corruption - n’a plus de légitimité pour être maintenu au pouvoir. Les protestataires entendent occuper le béton sans relâche jusqu’au 5 janvier 2020, date retenue pour célébrer «l’apothéose».

Publié le 2019-12-05 | Le Nouvelliste

Aux Gonaïves, c’est la plus grande manifestation pacifique organisée par les opposants depuis le début de l’année 2019. Sous le soleil, visage ruisselant de sueur, les protestataires ont sillonné plusieurs quartiers de la ville. Sur tout leur parcours, aidés d’une fanfare, ils ont scandé énergiquement des slogans hostiles au couple présidentiel. Les manifestants rendent le président responsable de leur misère et de l’instabilité économique et politique à laquelle est confrontée la nation. « Jovenel Moïse est un incapable. Sa démission est indispensable au redressement de la barque », a relaté Quesnel Ledix, membre de la Table de concertation.

Le sénateur Youri Latortue, à la tête de ses sympathisants, a conditionné la fin de la protestation au renversement de Jovenel Moïse. Le président, a-t-il dit, est l’expression probante de la corruption qui gangrène l’administration publique. « Jovenel ne tiendra pas longtemps. Il doit s’expliquer devant la justice pour ses actes de malversation », a indiqué le parlementaire. Il invite ses mandants à tenir haut le flambeau de la mobilisation qui,a-t-il souligné, vise à redonner au pays sa souveraineté.  

Le docteur Louis Gérald Gilles, de son côté, conseille au président de faciliter une solution pacifique à la crise. La révolte actuelle, a-t-il fait savoir, est l’ultime occasion de repenser les bases de la société.  « Le peuple est sous le joug de ce système d’exploitation depuis plus de deux cents ans. Il est temps qu’il s’en libère ! », a martelé l’ancien parlementaire. Le docteur Gilles a saisi l’opportunité pour demander à la communauté internationale, notamment les Etats-Unis de ne pas s’immiscer dans les affaires internes du pays. Selon lui, la population a la capacité de décider de son avenir.

Plusieurs jeunes participant à la manifestation n’ont pas caché leurs frustrations. Ils ont dénoncé les obstacles auxquels ils font face dans le cadre de leur émancipation. Dans le nouveau système prôné par les protestataires, ces activistes réclament leur intégration. « La situation critique du pays pousse les jeunes à partir massivement à la conquête d’un El Dorado. C’est triste ! En tant que force vive, l’Etat doit les encadrer et leur permettre de contribuer activement au développement du pays », a déclaré Taberneau Louis-Jeune, finissant en relations internationales. 

La manifestation a pris fin sans aucun incident majeur. Les policiers ont assumé leur responsabilité. Des opposants de la capitale, dont Rony Timothé et Biron Odigé, ainsi que les parlementaires Nènel Cassy, Ricard Pierre, Saurel Jacinthe et Raynald Exantus étaient aussi présents aux Gonaïves.

Plusieurs militants de Raboteau faisant l’objet de mandats d'amener ont été également remarqués dans la foule.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".