La Suisse et LEGS ÉDITION replacent Etzer Vilaire dans les écoles haïtiennes

Publié le 2016-03-17 | lenouvelliste.com

Wébert Lahens Le bureau de coopération de l’ambassade de Suisse en Haïti et LEGS ÉDITION ont procédé au lancement du projet de distribution de 5 000 exemplaires du livre inédit « La vie solitaire pendant l’occupation américaine » d’Etzer Vilaire qui a reçu un bain de jouvence le mercredi 16 mars 2016 au lycée Alexandre Pétion, au Bel-Air. Trois (3) moments ont marqué cette distribution : Remise d’un lot d’ouvrages à la bibliothèque du lycée Un lot d’une vingtaine d’ouvrages a été remis, à l’occasion, au directeur du lycée, M. Mathurin Nicolas, un ancien élève de la prestigieuse institution, pour le compte de la bibliothèque. Cette distribution a eu lieu en présence d’un groupe d’élèves (une vingtaine, environ). C’est en présence du directeur du lycée, M. Mathurin Nicolas, de madame Samora Chalmers, responsable de communication à l’ambassade de Suisse en Haïti et des responsables de LEGS ÉDITION (Wébert Charles, Mirline Pierre, Dieulermesson Petit Frère et Andronice Altis) que s’est déroulée la cérémonie. L’accueil du directeur du lycée M. Nicolas a accueilli chaleureusement, ce don d’ouvrages. Pour lui, cela va permettre aux écoliers de mieux connaître cette grande figure de la Génération de la Ronde. « C’est avec beaucoup d’enthousiasme et de chaleur, a-t-il laissé entendre, que j’accueille la représentante de l’ambassade de Suisse et l’équipe de cette jeune maison d’édition qui ont jugé nécessaire de nous faire don de ces ouvrages qui doivent enrichir la bibliothèque du lycée. En mon nom personnel et au nom du staff, je tiens à vous témoigner ma reconnaissance pour ce lot d’ouvrages comme accompagnement dans la formation de nos chers enfants. » Percée d’Etzer Vilaire dans les écoles La Génération de la Ronde, dont certains écrivains sont ignorés des jeunes lecteurs, trouve un digne représentant en la personne d’Etzer Vilaire pour faire rejaillir ses idées, ses valeurs ou son idéologie. Il reste clair que le natif de Jérémie n’a pas fui la réalité nationale. Il ne s’évade pas. Cette œuvre ultime donne une idée exacte de ses prises de position. Sans tomber dans le tapage, il a éclairé les sentiers nouveaux qui se dessinent à l’horizon. Il a pris, à sa manière, position contre l’Occupation. Les écoliers ont une occasion d’approfondir ses recherches, ses prises de position, et surtout sa propre idéologie. À côté du poète des « Dix hommes noirs », ils découvriront un homme, retiré dans ses retranchements, mais animé d’un idéal : défendre la patrie contre la présence étrangère. Il l’a signifié dans cet ouvrage que LEGS ÉDITION met entre les mains des écoliers, grâce à l’appui de l’ambassade de Suisse en Haïti. Enfin, le PDG de la maison d’édition, Wébert Charles, a précisé que la publication de ce livre s’inscrit dans une démarche devant permettre au public scolaire de découvrir une autre facette d’Etzer Vilaire. C’est aussi et surtout dans cette volonté de repenser l’enseignement de la littérature haïtienne dans les écoles en rendant les textes disponibles. « La littérature est avant tout les textes. Il faut revoir l’enseignement de cette discipline qui est d’une grande importance dans la formation des écoliers », a fait savoir le co-auteur des « 50 livres haïtiens cultes qu’il faut avoir lus dans sa vie ». Finalement, madame Chalmers de l’ambassade de Suisse en Haiti, de son côté, a souligné que la Suisse se sent honorée de pouvoir s’associer à la maison d’édition pour faire ce don à Haïti. Etzer Vilaire est, précise-t-elle, une figure importante de la littérature classique. En témoigne son couronnement par le prix Davaine de l’Académie française en 1912. Rappelons que le livre « La vie solitaire pendant l’occupation américaine » d’Etzer Vilaire sera distribué dans plus de 220 écoles publiques et privées. En outre, dans plus d’une vingtaine de bibliothèques et centres culturels de sept départements du pays. La Suisse, comme l’a dit Jean Ziegler, « lave plus blanc ». Elle polit l’éducation et la formation de la jeunesse en Haïti.
Wébert Lahens webblahens@yahoo.fr
Auteur


Réagir à cet article