Les premiers académiciens du créole haïtien sont connus

L’Académie du créole haïtien est dorénavant formée. Le comité pour la sélection des académiciens du créole haïtien a sorti ce mardi la liste des 33 premiers académiciens du créole haïtien lors d’une conférence de presse donnée au local de la faculté de linguistique appliquée. Cette liste est constituée de personnalités de diverses professions. Elle est formée, entre autres, de l’économiste Fritz Deshommes, de la professeure Marie Jocelyne Trouillot, de l’éducatrice Odette Roy Fombrum, de Mgr Pierre André Pierre et de l’écrivain Claude Pierre.

Publié le 2014-10-23 | Le Nouvelliste

National -

Après une analyse minutieuse des 48 dossiers de candidature sur 57 reçus, le comité pour la sélection des académiciens de la langue créole a finalement publié la liste des 33 premiers académiciens du créole haïtien. Une publication qui vient en prélude à la Journée internationale de la langue et de la culture du créole célébrée le 28 octobre de chaque année. « Cette liste est constituée de professeurs d’université, de personnalités de diverses professions. Des membres des secteurs public et privé. Des membres des secteurs vaudouisant, catholique et protestant », a fait remarquer Sony Estéus, l’un des sept membres du comité pour la sélection des académiciens du créole haïtien. Parmi les premiers académiciens figurent Nicolas André, linguiste ; Emmanuel M. Bazile, éducateur ; Pierre Michel Chéry, gestionnaire ; Jean Pauris Jean-Baptiste, pasteur, linguiste ; Marie Marcelle Buteau Racine, professeure à l’université; Féquière Vilsaint, biologiste et éditeur. « Aujourd’hui, c’est avec le cœur rempli de joie que le comité de sélection a publié la liste des 33 personnalités qui ont été choisies comme les premiers académiciens du créole haïtien », a déclaré Chantal Noël, membre du comité, avant de préciser que les membres du comité ont analysé les dossiers séparément, selon les critères qui ont été fixés. Pour chaque dossier qui a été analysé par un membre du comité, une note de 1 à 30 a été attribuée. Après l’analyse complète des dossiers, le comité s’est réuni pour consulter ensemble chaque dossier distinctement. Si les notes attribuées étaient identiques ou presque, la candidature a été acceptée ou rejetée. Mais si les notes étaient différentes, un consensus a été dégagé pour dire si oui ou non on rejette ou accepte la candidature », a ajouté Mme Noël, expliquant le processus de sélection. Pour l’un des premiers académiciens du créole haïtien, Fritz Deshommes, « c’est un grand pas qui vient d’être franchi pour l’établissement de l’Académie du créole haïtien. Aujourd’hui nous avons les académiciens, le Conseil académicien », a-t-il dit, soulignant que l’Académie a déjà des moyens de fonctionnement. Le vice-recteur à la recherche de l’UEH a fait savoir que le budget national 2014-2015 prévoit une enveloppe de 15 millions de gourdes pour l’Académie du créole haïtien. Contrairement à ce qui était prévu, l’Académie du créole haïtien ne sera pas installée le mardi 28 octobre 2014, en raison de quelques problèmes de protocole. Selon Fritz Deshommes, c’est le président Michel Martelly qui doit procéder, en présence des représentants des trois pouvoirs, à l’installation des académiciens. « Les démarches visant à cela n’ont pas encore abouti », a expliqué le vice-recteur à la recherche de l’UEH, tout en promettant de travailler avec rigueur en vue de trouver une autre date qui sera favorable à tous. « Nous préférons faire les choses selon la loi, les principes et le protocole, même si nous devons prendre plus de temps », a-t-il dit. Tout en saluant les efforts consentis par les sept membres du comité pour la sélection des académiciens du créole haïtien, M. Fritz Deshommes a complimenté les ministères de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, de la Culture, l’Université d’État d’Haïti, le journal Bon Nouvèl, la confédération des vaudouisants, Sosyete animasyon ak kominikasyon sosyal, la faculté de linguistique pour avoir envoyé des dossiers de candidature des personnalités pour la constitution de l’Académie du créole haïtien. Fait important: selon l’article 47 de la loi sur l’Académie du créole haïtien, cette institution aura comme disposition transitoire de veiller à ce que tous les fonctionnaires de l’État reçoivent des formations dans la langue créole, dans un délai de trois ans ; que toutes les lois du pays soient traduites en créole dans un délai ne dépassant pas trois mois, que le Parlement vote toutes les lois en créole et en français dans un délai de six mois et que l’État prenne des dispositions en vue de permettre à ses employés et à ses administrations de pouvoir fonctionner dans la langue créole.

Les noms des 33 premiers académiciens du créole haïtien avec les noms des institutions qui les ont recommandés par ordre alphabétique. 1- Nicolas André, linguiste recommandé par Créole Trans 2- Emmanuel M. Bazile, éducateur recommandé par le MENFP 3- Max Gesner Beauvoir, Anthropologue, confédération nationale des vodouisants haïtiens 4- André Serge Bellegarde, traducteur, université Notre-Dame d’Haïti 5- Jean Gregory Calixte, linguiste, secrétairerie d’état à l’Alphabétisation 6- Adeline Magloire Chancy, éducatrice, Sosyete animasyon kominikasyon sosyal 7- Jacques Phillippe Christophe Charles, professeur Tanbou-literè 8- Pierre Michel Chery, gestionnaire Sosyete animasyon kominikasyon sosyal 9- Michel Frederic Degraff, linguiste-professeur, Université Caraïbe 10- Fritz Deshommes, economiste-professeur, UEH 11- Rogeda Dorcé Dorcil, linguiste, Faculté de Linguistique Appliquée 12- Wilner Dorlus, linguiste-professeur, Sosyete animasyon kominikasyon sosyal 13- Marie Rodny Laurent Esther, éducatrice-traducteur, Créole Trans 14- Odette Roy Fonbrum, éducatrice, Groupe de réflexion et d’action pour une Haïti nouvelle 15- Michel Frantz Grandoit, prêtre catholique-professeur, Secrétairerie d’Etat à l’Alphabetisation 16- Michel Ange Hyppolite, professeur, Groupe de réflexion et d’action pour une Haïti nouvelle 17- Gesner Jean Paul, professeur, Faculté de Linguistique Appliquée 18- Jean Pauris Jean-Baptiste, pasteur-linguiste, ministère de la Culture 19- Samuel Jean-Baptiste, éducateur, Kopivit-laksyon sosysal 20- Marky Jean-Pierre, professeur, ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle 21- Joseph Sauveur Joseph, linguiste-professeur, Sant Na Rive 22- Rochambeau Lainy, professeur à la Faculté de linguistique appliquée 23- Frenand Léger, professeur, SAKS 24-Jacques Max Manigat, professeur, société Koukouy 25- Guy Gerald Menard, professeur, Fondation Anne Marie Morisset/ Université d’Etat d’Haïti 26- Claude Pierre, professeur, écrivain, Ministère de la Culture/ Journal Bon Nouvèl 27- Pierre-André Pierre, monseigneur- professeur, Commission Episcopale pour la traduction biblique 28- Christian Emmanuel Plancher, prêtre catholique, Journal Bon nouvèl 29- Marie Marcelle Buteau Racine, professeur au Centre de recherche et de formation économique et sociale pour le développement (CRESFED) 30- Clotaire Saint-Natus, sociologue-éducateur, Fondation Mourice Sixto 31- Joachim Gérard Marie Tardieu, éducateur, Kopivit Laksyon Sosyal 32- Marie Jocelyne Trouillot, professeur, Tanbou literè/ Université Caraïbe 33- Féquiere Vilsaint, biologiste-éditeur, Educa-Vision
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".